Top Site


Votez pour nous toutes les deux heures ♥

Partagez | 
 

 Jonathan Hodge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

✟ Les Lames de l'Expiation ✟


Messages : 498
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Jonathan Hodge   Mer 20 Nov - 22:51
Jonathan Hodge

Feat. Shiranui Kazuki | Starry☆sky~



Qui suis-je ? Voilà une bonne question. Je m'appelle Jonathan Hodge, j'ai 28 ans. Je suis Anglais, né à Rye, petit village côtier d'Angleterre. Aujourd'hui je suis un citoyen exemplaire, et mon métier est photographe pour le Daily Paw Print. Du point de vue de la race je suis un Humain. Pourquoi ? Il existe autre chose ? Sinon, je suis célibataire et puisque tu es si curieux, sache que je suis hétéro.



More about

Tout n'est qu'une question d'art... et de café !


◘ Très patient
◘ Mais tout aussi lent à la détente
◘ Il manque de tact
◘ Et peut se montrer très distrait
◘ Mais totalement inconsciemment, son œil capte les détails insolites
◘ Qui font de lui un excellent photographe pour le journal
◘ Même s'il est incapable d'analyser ce qu'il trouve
◘ Il est passionné par les arts en tout genre
◘ C'est un grand buveur de café... Mais il ne supporte que le sien. Les autres ne sont pas assez forts pour lui


Once upon a time...

Attends... Attends encore un peu... ça y est, c'est parfait ! *clic*


Depuis son plus jeune âge, Jonathan est fasciné par l'art. La musique, la sculpture, mais avant tout la peinture. Cette capacité de reproduire des paysages à l'identique, de trouver l'angle ou les couleurs qui rendront bien sur la toile... Oui, il aurait voulu être capable d'accomplir de telles merveilles. Mais on ne peut pas dire qu'il soit assez précis et adroit pour cela. Malgré l'acharnement dont il a pu faire preuve depuis son enfance pour tenter d'atteindre un niveau convenable. Non, il n'a décidément pas le talent.

Mais entre temps, il a découvert la photographie. Ces outils qui permettaient à tous d’immortaliser des décors sur le papier. Autrement dit, l'art devenait accessible pour lui. C'est ce qui l'a poussé à se lancer dans cette discipline en plein essor. Cette frustration liée à sa passion inassouvie. Ce désir de faire des œuvres d'art. Autant de choses qui ont fait qu'il est devenu celui qu'il est aujourd'hui.

Oh, ses parents n'étaient pas vraiment d'accord, clamant avec ferveur que c'était un métier sans avenir, qu'il ferait mieux d'oublier ça et de reprendre la suite de leur commerce de pêcheur. Mais Jonathan les a ignoré. Il a pris un petit boulot pour se payer un appareil photo, et il s'est entraîné, avant de partir pour la capitale, plein de rêve dans les yeux.

Au final, voyez où ça l'a mené. Il n'est certes pas excellent en tant que journaliste, avec son manque de tact, mais comme ce n'est pas son vrai rôle au sein du journal, ce n'est pas bien grave. Il se présente généralement sur une scène en compagnie d'un autre journaliste, et son œil expérimenté de photographe capte un détail surprenant qui le pousse à mitrailler... Dans la limite de capacité de son appareil photo, bien évidemment.

Bon, après, il faut avouer quelque chose, à propos de son « talent ». Il prend toujours d'excellentes photos, bien souvent pleines d'indices. Après tout, c'est ce qui a attiré son regard à la base pour le pousser à appuyer sur le déclencheur. Mais la vérité, c'est que même en passant des heures à observer la photo une fois révélée, il serait incapable de dégoter le moindre indice à l'intérieur. Il faut croire qu'il n'y a qu'au travers de son objectif qu'il est attentif et perspicace. C'est donc bien souvent à un autre journaliste de passer derrière lui pour finir son boulot...

Ne lui demandez jamais de faire une interview ! Premièrement, parce qu'il manque cruellement de tact. Deuxièmement, parce qu'il n'est absolument pas doué pour trouver les bonnes questions, ou pour analyser les réactions des uns et des autres. Il préfère nettement regarder ce qu'il y a autour ou prendre les interrogés en photo. Distrait lui ? Assurément.

Petite note : Bon, c'est plutôt détaillé, mais ce n'est qu'une base. A vous d'imaginer le reste ou de prendre des libertés vis-à-vis de tout ça !



Relationship

Say cheese !


Valentine Lefevre (joueuse)
Dès qu'il y a une scène de crime sur laquelle enquêter, c'est avec elle que Jonathan s'y rend, car c'est celle qui a l'estomac le plus accroché en de telles circonstances... Et bien entendu parce qu'elle sait poser les bonnes questions ! Le photographe en est presque impressionné, et c'est avec la Française qu'il préfère travailler. Que ce soit sur le terrain où ils forment un excellent binôme, elle préférant emmerder les flics pour lui laisser le boulot des photos, ou au local, où elle analyse avec brio ses multiples clichés... Sans se moquer de lui pour sa lenteur d'esprit.


Ryan Jackson (PV)
Son patron. Jonathan le respecte beaucoup. Il sait parfaitement quelles sont les compétences du photographe dans le relationnel et ne lui en tient pas rigueur, sans doute parce que ses photos font toujours mouche dans leurs articles. Au contraire, il semble même avoir trouvé le moyen d'en tirer le meilleur de lui-même, en l'envoyant toujours en binôme avec d'autres journalistes.


Dorian Wayne (PV)
Ce journaliste n'a pas vraiment l'air d'apprécier Jonathan, et le photographe se demande bien pourquoi. Il ne se rappelle pas lui avoir fait quelque chose qui puisse l'expliquer, pourtant. Il ne fait pas beaucoup équipe avec lui, et ses courtes présences au bureau ne lui permettent pas de beaucoup lui parler. Parfois cependant, Jonathan se permet de lui faire quelques commentaires ou de lui poser certaines questions pourtant bateau que Dorian élude rapidement. Comme cette fois où il lui a demandé pourquoi il avait peur d'aller sur une scène de crime alors que Valentine s'y rendait comme s'il s'agissait d'une promenade de santé...


Gavin Strauss (PV)
Jonathan ne comprend pas très bien pourquoi ce policier l'a autant pris en grippe. Alors qu'il fait son boulot tranquillement, laissant sa collègue se renseigner pendant qu'il se charge des clichés pour le journal, chaque fois que ce Gavin Strauss est présent, il lui fout une pression monstre rien qu'en le regardant fixement. Et parfois même, il l'attrape et l'éloigne encore plus de la scène de crime sans aucune raison et avec brutalité. Il n'a pourtant rien fait de mal, il voulait juste prendre une photo...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jonathan Hodge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)
» présentation jonathan
» Souvenir et larme assuré (Jonathan)
» Jonathan Ellingsen (Serpentard)
» [M] JONATHAN GROFF - Petit-ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark London ::  :: Les Prédéfinis :: Propositions des membres-