Top Site


Votez pour nous toutes les deux heures ♥

Partagez | 
 

 Scott Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

♠~ La Mort vous va si bien ~♠


Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Scott Evans    Mer 10 Juil - 19:48

Qui suis-je ? Voilà une bonne question. Je m'appelle Scott Evans, j'ai 26 ans, je suis Anglais, né en Angleterre. Aujourd'hui je suis un Agent de Scotland Yard, et mon rang/métier est Medecin Légiste. Du point de vue de la race je suis un humain. Sinon, je suis célibataire et puisque tu es si curieux sache que je suis hétéro.
Tu n'es toujours pas satisfait ? Tu veux en savoir plus ?



    ◘ Sculpteur sur bois et sur corps humains (fraichement mort de préférence)
    ◘ Fumeur invétéré
    ◘ Il aime les papillons
    ◘ Il a des tendances pyroman aussi.
    ◘ Malgré sa peau bronzée, il quitte jamais l'obscurité.
    ◘ Il assume ses cicatrices et emmerdes ceux qui le regarde de travers.
    ◘ Des rumeurs circulent sur le fait qu'il a été l'apprenti d'un fossoyeur dément.
    ◘ C'est un blasé de la vie.
    ◘ Il cache plus d'un secret dans ses manches.
    ◘ Il a un petit faible pour la petite française qui vient le voir de temps à autres.
    ◘ Bien sûr tout ça, peu de gens le sait, il est tellement solitaire.


"Regardes toi avant de me critiquer !"


Scott terminait inlassablement son travail lorsqu'il entendit l'horloge sonner. Il était déjà si tard ? Il soupira et rangea ses accessoires, ses bistouris, sa blouse... Sans oublier le macchabée sur lequel il s'était penché. Il était mort d'une façon peu ragoutante et lui refaire le portrait n'était pas des plus évidents. Enfin, il conclurait sa tâche le lendemain? Pour le moment, le corps allait retourner dans sa glacière et faire sa sieste.
Fatigué mais content de son boulot, il désinfecta soigneusement ses mains et enfila sa veste, sortant dans la nuit fraiche qui lui procura un doux plaisir. Il n'avait jamais aimé la chaleur après tout. Une chose bien curieuse quand on voyait son teint bronzé. Ce n'était pas sa couleur d'origine, étant un anglais pur souche.
S'allumant une clope, il soupira et prit le chemin du retour, circulant dans le crépuscule de Londres. la Capitale était encore animé et les vitrines éclairées. Il passa devant l'une d'elle et s'y arrêta, observant les Appareils photo avec curiosité.

Il pouvait voir son reflet, le dévoilant tel que l'on pouvait le voir. Un homme proche de la trentaine, d'une taille assez importante, tout en restant mince et bien élégant. Il avait une belle carrure et nombreuses avaient été les demoiselles à lui faire remarquer en lui jetant un regard coquin tout en gloussant. Un comportement qui l'agaçait d'ailleurs...

Bien sûr, ces gloussements n'étaient pas que pour cette raison. Ses iris doré et son petit grain de beauté en dessous de l'oeil gauche, accentuait son apparence de bellâtre. Et ses cheveux... Allez savoir pourquoi, les gens aimaient les cheveux noirs tombant sur le visage. Il ne prenait pas soin de sa coiffure, aussi cela se produisait fréquemment qu'une dame se retourne à son passage.

Mais par chance, lorsqu'il prenait soin de mettre des mèches en arrières, tous les rires en chaleur s'estompaient aussitôt. Il affichait une étrange cicatrice qui lui barrait tout le front de gauche à droite. On pouvait se demander même si cela n'était pas de la scarification tellement la marque était nette et précise, mais jamais il n'a expliqué d'où cela lui venait.

Si seulement les gens savaient qu'il cachait d'autres cicatrices... L'une d'elle peut être vu lorsqu'il retrousse ses manches, sur son avant bras gauche, mais les autres restes camouflées sous ses vêtements. Elles ne sont pas très agréables à voir, donnant l'impression qu'il a un jour était coupé en deux au niveau du torse. Là encore, impossible de savoir d'où elles viennent, Scott refusant d'en parler.

Pour son style vestimentaire ? Oh que de la banalité de gentilhomme. Il avait une tenue bien habillée pour son travail, avec chemise et veston, sans oublier le haut de forme lorsqu'il sortait. Vraiment rien qui ne sort de l'ordinaire. Bien sûr, parfois, il lui arrivait d'avoir des moments de folies et changer d'apparence de tout au tout. Enfilant un tee-shirt trop large sur un pantalon vulgaire, il laissait alors ses cheveux en désordres et rajoutait même des lunettes grossières sans correcteur pour s'immerger dans ce qu'on appelait les prolétaires. Il les préférait aux nobles et cette tenue lui permettait de se faire oublier...
"Toi c'est pas l'intelligence qui te gouverne, hein ?"


Les appareils photos dormaient paisiblement derrière la vitrine tandis qu'il continuait de les observer sans un mot. Sa cigarette se reflétait paresseusement dans le verre, seul détail lui rappelant qu'une protection le séparait des objets.

Il n'avait jamais été passionné par ce genre de chose, disons plutôt qu'il s'agissait d'une curiosité bienvenu. Il était souvent interrompu dans son travail par une jeune journaliste qui n'arrêtait pas de lui donner des visions de futurs sur les objets qui un jour verraient le jour. Oh il aurait pu l'envoyer balader, c'était bien son genre, il n'aimait pas les gens trop bavards, mais au fond de lui, cela l'amusait. Finalement, même s'il était quelqu'un préférant grandement la solitude, il avait apprit au fil des années à bien s'entourer. Pas sûr que ses fréquentations étaient les plus recommandées, mais il s'en moquait. Comme il aimait dire... En se dire: "Les individus normaux et sans histoire sont sans intérêt et d'un ennui mortel"

Il aimait la diversité, le silence et le calme. Mais même s'il affichait un air agacé lorsqu'on le perturbait dans son travail, au fond de lui, il prenait cette interruption inattendue avec plaisir. Très contradictoire n'est-ce pas ? Et pourtant c'était ainsi qu'il était. Glacial, blasé et silencieux vu de dehors, il s'avérait être curieux, aimable et ayant toujours une réplique ironique à lancer lorsqu'il entendait quelque chose qui méritait une réponse. Mais seuls ceux avec qui il avait vraiment de relation y avait droit. vu d'extérieur, cela aurait été vu comme un manque de respect, mais vu par ses proches, cela était plutôt encourageant et même touchant qu'il se donne la peine de leur dire sa façon de penser dans un brin d'humour mordant.

Il préférait converser avec les hommes, étant mal à l'aise avec le comportement féminin. Mais depuis peu, la petite française à l'esprit extraverti et au comportement un peu garçon manqué, vient souvent le voir et ils discutent aisément entre eux. Il apprécie son caractère, même s'il est un peu trop enjoué pour lui, mais cela ne fait rien, il sait quand il faut abdiquer. C'était un homme raisonnable qui ne prenait pas de risques. Se plonger dans les plus obscurs mystères ne le dérangeait pas tant qu'il avait quelqu'un qui lui servait de couverture ou de garde du corps. Même si sa carrure lui permet de se battre, il n'aime utiliser la violence physique quand il veut s'en prendre à quelqu'un. Aussi emploie t-il généralement des ruses des plus fourbes. mais ça, c'est une partie de sa personnalité qu'il dissimule complétement... Sauf peut-être à une exception...

Et puis étrangement, son cercle d'amis ne contenait aucun bourgeois ou noble. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il ne les aimait pas. Il faisait toujours un effort monstre pour ne pas les envoyer sur les roses quand l'un d'eux lui adressait la parole en pensant qu'il faisait partit de leur communauté. Bien sûr il portait des vêtements élégants mais cela n'était que parce que son travail l'exigeait. Il ne supportait pas la suffisance qu'ils avaient quand ils s'adressaient aux autres, cherchant toujours à se valoriser au maximum, faisant même un concours entre eux de savoir qui avait le plus d'industrie, de laquais, de bijoux... Stupide. Il ne les appréciait que lorsqu'ils passaient sur sa table après une mort violente. Oui, là ils étaient comme tout le monde.
"Mêles toi de tes affaires pour changer, ça me fera des vacances..."


Il finit par cesser son observation et reprit sa route, comptant bien regagner sa garçonnière. Personne n'y était jamais allé et c'était tant mieux. on pouvait empiéter à son travail, mais pas dans le privé !

Tout en continuant à fumer, il se mit à se remémorer son passé. Il n'aurait su dire pourquoi se sentait-il soudain nostalgique. Peut-être était-ce parce qu'après pensé à son présent, son passé ressurgissait à son tour ?

Tout remonte à sa plus jeune enfance. Son tout premier souvenir n'est qu'une série d'images qui se succèdent précipitamment, accompagnées de bruits divers et poignants. Petit, il n'a jamais comprit le sens de ce souvenir... était-ce juste un rêve? Toujours est-il que cela le réveillait souvent en plein milieu de la nuit, criant et transpirant à grosse goutte. D'où venait cette angoisse?

Âgé de 6-7 ans, il vivait avec un groupe de saltimbanques. Circulant sur les grandes routes d'Europe (même si celle-ci n'existait pas encore à cette époque) Ainsi, il put voir la France, l'Espagne, le Portugal ou encore l'Italie. Une vieille femme disant la bonne aventure s'occupait de lui. Il n'avait pas de parents, ceux-ci étant apparemment mort dans un incendie d'après ce que lui disait les autres. On lui avait donné un surnom banal et sans intérêt, aussi, nous ne nous en occuperons pas...
Sa vie au sein du clan était ennuyeuse et misérable. Il devait son salut qu'aux longues heures de travail acharné, devant s'occuper des bêtes et autres tâches basiques et déprimantes. Il n'était rien de plus qu'une sorte d'esclave, chose assez surprenante dans un groupe de saltimbanques. Personne ne semblait l'aimer et le traitait plus bas que terre, sauf sa 'grand-mère'.
Il dût ronger son frein durant de longues années, grandissant, travaillant, se soumettant sans rien dire. Mais en son fort intérieur, il voulait se révolter, se battre, tous leur faire regretter de se moquer de lui ainsi...

Un soir où il revenait de s'occuper des chevaux, il vit un groupe amassé devant la roulotte de la vieille voyante qui était également la sienne par la même occasion. Il se cacha et tendit l'oreille.
Tous semblaient plein de rage et parlaient à la vieille femme avec agressivité.
Insultes, critiques... Ils voulaient se débarrasser de quelque chose qui vieillissait sous leur yeux et qui les répugnait... Non ce n'était pas de sa 'grand-mère' dont ils parlaient... Mais bien de lui...

"Cet être grandi et va bientôt pouvoir se débrouiller seul ! Nous refusons qu'il puisse vivre et encore moins librement!"

"Comment pouvez vous dire de pareilles atrocités?! Cet enfant est ici pour vous rappeler la bêtise que vous avez commis! Repentez vous d'avoir un jour osé vous en prendre à sa famille!" Accusa la Voyante.

" Tu perds ton temps la vieille ! Jamais personne ne regrettera d'avoir anéantis ces Anglais! Ils nous ont prit de haut, ils méritaient cette fin!"

" Au point de vouloir également tuer l'enfant?!"

" Sans ton intervention, il serait avec ses parents, réduit en poussière! A présent, Cesse de le protéger et laisse nous l'éliminer, jamais il ne fera partie des nôtres!"

" Moi vivante, jamais vous ne le toucherez!"

" Si c'est demandé avec tant d'insistance..."

Ce fut sous le regard horrifié du garçon que l'un des hommes abattit un poignard dans le torse de la vieille femme, la tuant sans la moindre pitié. Scott eu le réflexe de se cacher dans une réserve, juste à côté de lui. Il entendait encore la voix des hommes.
Ils voulaient lui faire porter le chapeau pour ce meurtre et l'exécuter devant le reste de la troupe. Les démons... Mais il n'allait pas se laisser faire... non...
Le soir venu, il sortit de sa cachette et, silencieusement, bloqua les portes de chaque roulotte, libéra les animaux et mit le feu au campement.

Ce fut avec un regard sans le moindre remord qu'il observa le spectacle. Ni les personnes qui parvenaient à ouvrir leur roulotte mais s'écroulaient avant, brûlées vives, ni les autres encore emprisonnées qui criaient de douleur, ne fit ciller Scott. Il tenait enfin sa vengeance.
Les flammes qui dansaient devant ses yeux refaisaient surgir son rêve, le transformant en souvenir lointain. Il comprenait tout à présent.

Ses parents étaient anglais. Un jour qu'il jouait dans le jardin de sa grande maison, une troupe de saltimbanques avaient débarqué sans prévenir et s'étaient mis à convoiter tous ce qui passaient sous leur regard. Ils faisaient quelques repérages pour leurs vols à venir. Mais seulement voilà, son père les avait vu et les avaient chassé avec un fusil. S'en suivit de longues disputes et autres agressions. Mais la troupe avait finalement fuit... C'était du moins ce que la famille avait cru.
Le soir venu, elle revint et égorgea les parents... Scott allait finir comme eux, mais fut sauvé de justesse par la Voyante, ayant eu vent du cambriolage.
Il survécu, contrairement à ses parents. La troupe mit le feu à la maison pour faire croire à un malheureux accident, faisant disparaître les preuves... La suite, vous la connaissez...

A présent, il n'avait plus rien à faire. Où aller ? Retrouver ses origines fut la seule chose qui lui vint à l'esprit. Aussi, reprit il la route, cette fois-ci libre, et se dirigea vers son pays natal, l'Angleterre.
Durant ce trajet, il dût se débrouiller seul, devant parfois lutter face aux brigands et autres vagabonds pour survivre.

Il lui fallut de nombreux mois pour retourner sur son île. Il fut surpris de découvrir que la misère régnait même là-bas... Que faire à présent?
Il trouva la solution par un étrange hasard. Il fut recueillit par un fossoyeur qui ne désirait pas que son cimetière soit le domicile d'un être vivant. Par ce simple geste basique, tout changea dans l'univers de Scott.
Il apprit à sculpter le bois des cercueils, les rendant sublimes et créatifs, mais mieux encore, il apprit à embaumer et étudier les cadavres. Même si cela était aux premiers abords assez répugnant, il finit par y prendre goût et devint également doué dans ce domaine.

Au bout de quelques temps, il acquit assez d'expérience pour quitter le fossoyeur en lui promettant de devenir quelqu'un d'important. Oh certes, son métier n'allait pas changer la face du monde, mais lorsque Scotland Yard accepta de le prendre en tant que médecin légiste, il s'en réjouit.
Il ne compte pas changer de travail et rien au monde ne lui fera changer d'avis.
Et toi qui te cache derrière le personnage, qui es tu ?


On te surnomme Hikaru/Xeres XIII ou encore Valou, tu as 23 ans, tu as choisis comme personnage d'avatar Tyki Mikk de D Gray Man, tu seras présent 5/7 j et pour terminer ce que tu penses du forum est vide 8D. D'ailleurs dans votre phrase "Qui es tu" plus haut, vous avez mit "qui EST tu" Une faute pareille ne te ressemble pas Monsieur l'admin :p


Dernière édition par Scott Evans le Lun 19 Aoû - 20:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

† Sweet Psychopath †


Messages : 770
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Scott Evans    Ven 12 Juil - 0:50
Scottychoupinounet \o/ (ouais, j'ai décidé que ce serait ton surnom /sbaff/)

Bref, ça me fait trèèèès plaisir de te voir ici ! Et oui, le forum est vide, mais c'est un peu normal...:p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♠~ La Mort vous va si bien ~♠


Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Scott Evans    Ven 12 Juil - 18:38
bouahahahahaha... je te tuerais pour ce surnom 8D /MUR/

Je ferais tranquillement la fiche dès que j'ai de l'inspi *les fiches, la bête noire de sa créatrice*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♠~ La Mort vous va si bien ~♠


Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Scott Evans    Jeu 25 Juil - 17:58
[Double post]

Voilà la fiche est finit. Bon comme je ne parvenais pas à trouver l'inspiration pour refaire l'histoire, j'ai reprit l'ancienne avec une correction.
J'espère que ça ira ^^"



Scott Evans, Modérateur & Animateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

† Sweet Psychopath †


Messages : 770
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Scott Evans    Jeu 25 Juil - 18:28
Très bien, très bien, mon petit Scotty xD

Fiche validée ! \o





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

♠~ La Mort vous va si bien ~♠


Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Scott Evans    Jeu 25 Juil - 18:30
Oh cool o/

Il était temps que je clôture cette fiche XD



Scott Evans, Modérateur & Animateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Scott Evans    
Revenir en haut Aller en bas
 

Scott Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Scott Gomez à Montréal
» Les frères Scott

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark London ::  :: Un masque tu porteras :: Fiches Validées :: Scotland Yard-