Top Site


Votez pour nous toutes les deux heures ♥

Partagez | 
 

 [Event] Pâques in Wonderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar

Maître des Cartes


Messages : 68
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: [Event] Pâques in Wonderland   Dim 13 Avr - 15:02

Prélude: Bienvenue à Wonderland

Vous étiez tranquillement en train de vaquer à vos occupations quand vous vous êtes retrouvé dans un décor qui ne vous est pas familier. Comment êtes-vous arrivé là ? Peut-être avez-vous franchi une porte précise au mauvais moment ? Au fond, cela n'a guère d'importance car cette porte a à présent disparu. Vous voilà donc au cœur d'un monde étrange, un monde qui semble tout droit sorti de vos songes. En effet, au premier abord, l'endroit où vous vous trouvez semble paisible, presque féérique. Vous entendez des oiseaux chanter, le soleil brille, ses rayons se reflètent sur le lac qui se trouve juste en face de vous. Si vous vous retournez, vous verrez des arbres tellement grands que vous n'en apercevez pas la cime. Des papillons de toutes les couleurs voyagent de fleur en fleur et vous offrent une danse des plus enchanteresses.

Vous baissez enfin les yeux et là, vous voyez un petit panier déposé juste à vos pieds, avec votre nom dessus. Manifestement, vous étiez attendus. Après un moment d'hésitation, vous soulevez le bout de tissu décoré de lapins qui couvre le panier et vous découvrez...un serre-tête avec des oreilles de lapin. Vous êtes dubitatif et vous vous demandez ce que cela signifie. La réponse est simple et se trouve sur une petite carte dans le panier.

Pour trouver la sortie,
Portez cette panoplie,

Le Chat apparaîtra
Et la réponse vous apportera.

Le message est des plus énigmatiques, mais il vous donne des instructions claires. Les suivrez-vous ? Qui est ce Chat ? Parviendrez-vous à rentrer chez vous un jour ? Ce monde est-il seulement réel ou n'est-ce qu'un rêve ? Peu importe. Votre destin est entre vos mains.  Tandis que vous réfléchissez à tout cela, votre regard se pose sur un panneau. Son message est on ne peut plus clair: C'est par ici. Que ferez-vous ?

Informations supplémentaires:

- Vous avez 1 semaine à compter de ce jour pour rédiger votre réponse et faire réagir votre personnage. Si vous vous êtes inscrit en duo, c'est aussi l'occasion de faire connaissance avec votre binôme.

- Il s'agit ici d'une introduction avant la première manche qui débutera dimanche prochain, soit le 20 avril. A compter de la première manche, vous aurez 2 semaines pendant lesquelles vous pourrez poster autant de fois que vous le souhaiterez, sans ordre précis.

- Tout au cours de cet event, le staff peut intervenir à n'importe quel moment pour pimenter vos RPs et vous offrir quelques surprises.

- Je vous rappelle que cet event est hors contexte. Ce qui s'y passera n'aura donc aucune répercussion sur vos RPs ordinaires.

- Si vous avez des questions, le staff (en l'occurrence Valentine et Lawrence) est évidemment à votre disposition pour y répondre.

EDIT: Rajout de précisions: Dans cette première semaine, votre but est donc d'avancer jusqu'à arriver dans un lieu type qui vous semble être l'endroit où le chat viendra. Quel est-il ? Seul vous le savez ! Car oui, chacun est de son côté, personne ne se croise (hormis les duo), aussi dites vous que peu importe où vous décidez de vous arrêter, les autres participants peuvent ne pas aller dans les mêmes paysages. Vous ne vous croiserez jamais, car tout est dans le paradoxe complet !

Amusez-vous bien !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-london.forumactif.org
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Dim 13 Avr - 18:51
Qu'est-ce que ce paysage de fanfreluche ? V'la qu'il avait le droit aux petits papillons multicolores, au champ de petites fleurs trognonnes qui te crient "Viens gambader gaiment !", au joli soleil brillant, aux oiseaux qui piaillent et un point d'eau. Là, c'était de mauvais goût... En gros un vrai fantasme de gamine boutonneuse dans l'genre "Je suis une princesse, je ne fais pas caca, je pète seulement des paillettes." Gerbant.

Alors là, il n'était pas d'accord avec l'intitulé ! Jamais il aurait pu rêver d'un truc pareil à moins d'être complètement shooté à l'opium. Et encore ! Puis tiens parlons-en des arbres, y foutre le feu le démangeait atrocement ! Enfin tout le reste pouvait y passer aussi, en bonus... Il imaginait bien, un superbe feu de joie, ça le détendrait. Malgré l'envie, il n'en fit rien. C'est qu'il devient raisonnable, il évite de foutre le feu dans un lieu inconnu. La personne toute aussi inconnue qui l'a -ce fourbe- balancé là-dedans pourrait mal le prendre.

Le démon n'était pas au bout de ses peines... Et en avisant du joli petit panier tout mignon à ses pieds avec son nom dessus, il sentit définitivement la nausée le prendre. S'il trouvait l'enfoiré qui avait osé mettre son nom sur une chose pareille il allait l’éviscérer et faire des guirlandes avec ses tripes.

Bon, puisqu'il le fallait il daigna finalement soulever du bout des doigts -pour pas trop y toucher- le tissus ridiculement lapineux... Pour comprendre que définitivement on se foutait de sa gueule. Des oreilles de lapin ? Y'avait pas moyen. Visiblement, d'après la stupide carte de ce stupide panier, un chat apparaîtrait s'il les portait... Il pourrait peut-être passer ses nerfs dessus, ça méritait réflexion. Puis bon, il semblait être dans une espèce de songe de gamine en manque d'affection, fallait peut-être obtempérer pour le moment. Mais il n'avait pas tellement envie.

Il releva les yeux et tiqua un peu. Super, maintenant y'avait des panneaux indicateurs... "C'est par ici." disait celui-ci. Et qu'est-ce qu'est par ici trou duc ? C'était bien mignon d'indiquer quelque chose mais fallait peut-être songer à dire quoi. T'façon, cela avait l'air d'être le délire total dans le coin. Grand foutage de gueule dont il était visiblement victime, si ça se trouve ça provenait de son cerveau malade. A force d'essayer d'en finir avec la vie, il avait détraqué un truc et maintenant il faisait des rêves de minettes beuglantes. Bref, c'est pas tout ça...

Il faisait quoi maintenant ? Enfiler les oreilles et suivre le panneau comme une putain de gamine droguée aux bonbons roses, même si ça ne lui plaisait pas des masses ? Bon on lui laissait visiblement pas beaucoup de choix. Il semblerait que tant qu'il ne le ferait pas, il continuerait à délirer sur un monde enchanté et on lui lâcherait pas la grappe. Cependant, il n'arrivait pas à se faire à l'idée... Et donc il restait planté avec son serre-tête tout droit sorti d'une boutique de déguisement pour moins de douze ans, ou pour plus de dix-huit... Tout dépend des points de vues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Dim 13 Avr - 20:25
Oh.
Ça c’était bizarre.
Oui, c’était fichtrement bizarre ça !
Il n’avait pas le souvenir de s’être endormit sur quelque chose de moelleux ou agréable. Il avait plutôt l’habitude des dalles froides et poisseuses des sols des Londres. Ça pour sûr, il s’était endormit au fond d’une impasse dans laquelle il se savait en sécurité. Mais là il ne reconnaissait rien. Bien sûr il avait toujours les yeux fermés, mais rien que les sensations l’entourant étaient étranges.
Une sensation de chaleur sur sa peau meurtrie.
Mais il faisait rarement soleil au fond des rues de Londres.
Des oiseux chantant gaiment.
A part les hurlement des femmes et les cris des vendeurs de journaux, il ne connaissait pas ce genre de mélodies.
Des effluves inconnues qui lui montaient aux narines, et celles-ci n’avaient aucunement l’air d’être des odeurs londoniennes.
Il rêvait peut être ? Certes, mais c’était peu probable, il rêvait rarement de choses « belles » Il cauchemardait la plupart du temps.
Alors dans ce cas-là il était mort ! Effectivement c’était plus probable. Oh … mais alors il était au paradis des ciseaux ? Sympa comme endroit ! quoique un peu sombre et… ah, oui c’est vrai il avait encore les yeux fermé, c’est pour ça. Mais, tout de même… s’il était mort, il l’aurait surement senti non ? D’ailleurs comment était-il mort ?
bah, il se dit que cela n’avait plus vraiment de grande importance.
Il resta un moment allongé, serein écoutant un lointain bruit d’eau et de bruissement de vent.
Que devait-il faire ? ouvrir les yeux ? rester là tout le restant de son éternité a vivre au paradis des ciseaux ? Bon, il serait tout de même dommage de ne jamais ouvrir les yeux, il ratait surement quelque chose !
Alors Switch ouvrit les yeux.
Il les referma bien vite d’abord éblouit par l’éclat du soleil. Réitérant sa tentative, il finit par s’habituer à cet endroit si lumineux.
Il n’en croyait pas ses yeux.
Pour lui qui n’avait comme souvenir que les rues sales et froides de Londres, cette herbe s’étendant a perte de vue, ces couleurs et ces odeurs semblaient presque irréelles. Un tel endroit ne pouvait exister. Il regarda autour de lui, l’herbe était si verte et toutes les fleurs s’agitaient doucement dans le vents, se déclinant en une multitudes de couleurs et de teintes. il devait y avoir tellement de couleurs différentes au moins… au moins … 64 ! c’était beaucoup ça 64.
Il resta assis encore un instant, de peur de briser la magie de l’endroit si jamais il y faisait tinter ses lames. Jamais il n’aurait cru que le simple fait de respirer un air si pur et si diffèrent puisse lui faire un bien pareil.
Il remarqua l’étrange présence d’un panier à côté de lui. Il regarda à droite, puis gauche. Etrange, il ne semblait y avoir personne. Et puis s’était un fort joli panier, en osier tressé et recouvert d’un joli mouchoir aux motifs Ecossais, quelle idée de le laisser trainer.
Le ciseau décida enfin de se lever, il chancela un instant sur ses jambes maigres et s’étira faisant craquer os et rouages. En quelques enjambés il s’approchât du lac. Le soleil faisait scintiller a sa surface des petits diamants, en se concentrant Switch pouvait presque les entendre tinter au creux de ses oreilles.
Il s’approcha de l’eau et retint un cri. Oh…
Dans cette eau limpide et pure, une chose affreuse semblait flotter à la surface. Une tache sombre et opaque, laide, dans ce monde si coloré.
Puis comme un coup qui meurtrie son cœur, il se rendit compte que c’était son reflet.
Il était si laid dans ce monde de beauté que s’en était ridicule, encore moins à sa place ici que dans le monde des vivants d’où il venait. Il soupira dans un ronronnement métallique, s’arrachant vite a la morbide et repoussante contemplation de son propre reflet.

Il revient et s’assit en face du panier. Il le fixa.
Encore.
Et encore.
Pendant de longues minutes.
Boh… un joli panier comme ça.
C’était peut-être un piège ?
Ou alors quelqu’un l’avait perdu… oh, il devait être triste d’avoir perdu son joli panier.

Avec attention, Switch souleva le tissu de l’objet, faisant de son mieux pour ne rien déchirer. C’est bête… y’avais des trucs écrits dessus des morceaux de papier, mais il ne savait pas lire. Tant pis !
Il regarda a l’intérieur du panier et vit…
Mais… qu’était-ce donc ? Une sorte d’objet tout doux et pelucheux.
Oh mais il était bête ! c’était un très joli et seyant collier. Il l’accrocha autour de son coup, comme ça si la personne qui avait perdu le panier reconnaissait ce collier il pourrait le lui rendre !
Mais le reste était de savoir où était cette personne maintenant. Hum… Son instinct surdéveloppé lui dit que ce panneau était peut être une indication potentielle. Aussi, il partit de l’autre côté ! Non mais, il n’allait pas tomber dans un piège aussi simple ! Il s’en alla collier au cou, panier sous le bras.
Il marcha un bon moment jusqu’à ce qu’en face de lui le paysage change. Il arriva dans une clairière dont le centre était pavé, des chaises étaient disposés autour d’une table basse jonchée de vieux livres en tous genres. Sur les chaises, des arbres avaient poussés, des arbres qui semblaient assis et en train d’attendre. Une chaise était libre, et il alla s’y assoir, il lui semblait que c’était le bon endroit pour attendre le propriétaire du panier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Dim 13 Avr - 23:43
Hm...visiblement, il s'était perdu. Non parce que quelques minutes auparavant il était encore en train de fouiner dans une boutique appartenant à un artisan installé en pleine cambrousse et avait fait du repérage. C'était non sans un profond sentiment de satisfaction qu'il était sorti d'un pas souple, déterminé à revenir d'ici peu. Il avait fourré ses mains dans son tout nouveau manteau d'un bleu profond, suivant machinalement la route habituelle...et il s'était retrouvé là. Que...?!

Judas eut presque un haut le coeur en voyant le paysage féerique qui s'imposait à lui. S'imposer oui, parce qu'il ne faisait pas partie de la catégorie des personnes affectionnant les couleurs criardes et l'odeur de sucreries à en provoquer des migraines incessantes. Le blond resta planté là quelques instants puis rebroussa directement chemin. Non mais il n'avait pas que ça à faire ! Et puis d'abord, depuis combien de temps un tel endroit existait dans ce quartier ? Oui d'accord, c'était à l'extérieur de la ville mais, ce n'était pas la première fois qu'il venait là...et pour être honnête, un endroit pareil, il l'aurait repéré à 10 kilomètres à la ronde par le passé !

Soulagé à l'idée de ne pas avoir à faire face à un tel spectacle, le comte Stanhope déchanta rapidement en se rendant compte que...la route principale avait cédé sa place au même genre de décor enfantin qu'il avait fuit quelques secondes plus tôt. Le blond eut un mouvement de recul, tourna en rond sur lui même en pestant. Mauvaise blague ? Non, ce n'était pas possible d'agir aussi vite dans un laps de temps aussi court et avec des moyens aussi élevés ! Le blond fit alors quelques pas, le nez en l'air pour constater avec horreur que même les oiseaux sortaient d'un conte pour enfants. Son pied buta dans un panier qui visiblement lui était adressé. Judas haussa un sourcil, perplexe. De plus en plus bizarre... Il se baissa alors et souleva l'horrible tissu pour découvrir...des oreilles de lapin et un mot. Judas éclata de rire sur le coup.

Okay, il rêvait tout simplement ! Voilà pourquoi tout semblait aussi étrange. Par contre...où diable s'était il endormi ? Cela restait un mystère.

Amusé, Judas enfila alors les oreilles de lapin, ne pouvant s'empêcher de rire de nouveau et s'empressa de se balader dans cet univers que son esprit avait visiblement créé. Pourquoi rêvait d'un tel endroit ? Le blond se frotta les mains quelques instants. Il attendait la chute pour tout dire. Peut être les plus belles femmes du royaume en lapines ? Un grand banquet rien que pour lui ? Une occasion de ridiculiser le duc machin qui ne voulait pas faire affaire avec lui ? Après tout, si il s'agissait bien de son rêve, Judas partait du principe qu'il avait le droit de faire tout ce qu'il voulait. Alors autant s'amuser.

Le comte continua sa marche et aperçut un peu plus loin une silhouette qu'il ne connaissait pas. Il s'approcha alors et vit un jeune homme...un beau jeune homme...un très beau jeune homme... Il ne put s'empêcher de laisser son regard glisser sur la silhouette malheureusement bien trop dissimulée par cette couche de vêtements inutile. C'est qu'il était fichtrement agréable à voir celui ci... Ah ? Ce dernier semblait réticent à porter ses oreilles de lapin. Judas étira un sourire sur ses lèvres tandis qu'il continua de s'approcher de la belle créature. Il finit par l'interpeller.

- Excusez moi jeune homme, vous êtes vous perdu ?

Le jeune homme en question tourna la tête. Oh mon dieu...ces lèvres qui ne demandaient qu'à être embrassées ! Le comte inspira longuement pour se maîtriser, histoire de ne pas paraître trop...entreprenant dès le départ. Le blond rajusta sa veste, s'inclina poliment devant l'inconnu et lui adressa un magnifique sourire ainsi qu'un regard charmeur. Et ce, malgré les oreilles de lapin qui étaient fièrement dressées sur le haut de son crâne.

- Oh, je vois que vous hésitez à mettre ce serre tête. Puis-je...?

Il attrapa alors les oreilles et les installa sur la tête du bel âtre, de toute façon ce dernier n'avait pas le choix. Le parfum de judas se répandit autour des deux jeunes hommes. Raah c'est que ce type était encore plus séduisant qu'il ne l'avait imaginé !

- Je sais que c'est une situation un peu étrange, mais je pars du principe que nous pouvons nous amuser malgré le cadre un peu trop enfantin à mon goût. Que diriez vous de continuer notre chemin ensemble ? Regardez, il y a une cabane là bas, peut être trouverons nous des informations en nous y rendant.

Qu'il dise oui que diable !
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Messages : 117
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Là où l'on ne m'attend pas...

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Lun 14 Avr - 11:41
Allons bon qu’arrivait-il encore ? Pour une fois qu’elle était tranquillement en train de lire chez elle, voilà qu’elle se retrouve dans un lieu qui somme toute était loin d’être banal. Melwyn rechercha mentalement le moment où elle s’était endormie, elle testa ses « pouvoirs » de rêve, faire apparaître un animal, où changer le paysage. Mais rien ne fonctionna, elle n’était pas en train de rêver.Où alors c’était un rêve qui n’était pas naturel. Des yeux elle chercha une issue de secours, un échappatoire.
Mis à part des arbres, un lac et quelques papillons, il n’y a avait rien. C’était calme, trop calme…On s’attendait presque à ce qu’une bombe vienne s’écraser et réduire ce petit monde en bouillie bien sanglante. Mais bon, puisqu’elle était là, autant prendre son mal en patience et visiter les lieux.

Après avoir fait quelques pas en direction du lac, l’hybride s’aperçut de deux choses. Petit un, elle n’avait pas son bonnet, et ses cornes n’étaient donc pas cachées…ce qui si nous étions bien dans un rêve n’était pas un soucis mais si nous étions dans un autre monde ou dans un endroit peuplé, pouvait lui attirer des sacrés ennuis. Petit deux, elle avait beau marcher rien ne lui indiquait qu’elle s’approchait de ce lac. Pourtant elle aurait bien aimé plonger les mains dans l’eau et se rafraîchir le visage afin d’éclaircir un peu les choses. Bon, puisqu’elle n’a pas l’air de pouvoir y aller autant chercher autre chose.

A force de tourner en rond (parce que c’était bel et bien ce qu’elle faisait ) elle finit par tomber sur un petit panier en osier. Du genre que le petit chaperon rouge a pris pour emporter chez sa mère grand. Sauf qu’il n’y avait personne..peut être que le loup était déjà passé…Soulevant lechiffon qui recouvrait le panier, elle y découvrit une petite carte ainsi que des oreilles de lapin. Après avoir retourné les objets dans tous les sens, elle s’aperçut que le panier était à son nom. Bah mince alors …elle était attendue apparament. Elle chercha du regard la personne qui avait déposé ce panier. Personne.

La consigne sur la petite carte était claire. Il fallait porter les oreilles et le chat allait arriver…Cela sentait le traquenard à plein nez cette histoire. Peut être que l’on était dans une caméra cachée ? Un canulard ..Mais bon personne ne la connaissait assez pour lui monter ce genre de piège. Elle observa les oreilles, avec ses cornes cela ne risquait pas de lui aller. Elle les déposa néanmoins sur le dessus de sa tête et accrocha le panier à son bras. Maintenant..il ne restait plus qu’à trouver le chatsseur avant que ce soit lui qui ne la trouve…

Elle poussa un long soupir. La soirée/journée (quelle heure était-il au fait ?) promettait d’être longue. Après avoir tourné deux fois sur elle-même, dans le but de choisir une direction, elle vit un panneau. Qui n’était pas là il y a deux minutes. Décidément, on se jouait d’elle.

Melwyn jura entre ses dents. Mince alors il fallait arrêter maintenant déjà par ici qu’est ce que cela signifait ? Qu’il fallait aller par là pour rencontrer ce chat ? Ou par ici ? Et pourquoi par ici et pas par là ? Elle ne pris pas la peine de réfléchir plus longtemps et suivit le panneau. Après tout, pour le moment,autant suivre et voir ce qu’il adviendra. Après avoir marché en direction des arbres pendant une demi-heure, elle constata que les arbres se rapprochaient et que le lac paraissait plus loin. Peut être qu’elle allait rencontrer son chat en haut d’un arbre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Mar 15 Avr - 14:24
Le brun s'étira avec plaisir, sentant le soleil réchauffer doucement sa peau d'ambre. L'herbe lui chatouillait le bout du nez et le fit rire, remuer un peu. Il avait envie de se plonger à nouveau dans le sommeil, sans réfléchir plus, lorsqu'il tiqua.

Lorsqu'il s'était endormi, il était dans son lit, bien calé contre une poitrine généreuse. Et là, de l'herbe ? Il ouvrit les yeux, se redressa, chercha des repères avec hésitation. De l'herbe, des petites fleurs multicolores, un lac scintillant.... Où était-il ? Leslie ajusta son yukata sur ses épaules et soupira. Il était pieds nus, mais l'herbe était douce sous sa voute plantaire et la température parfaitement supportable. C'était original comme rêve, en tout cas. Cela lui arrivait vraiment très rarement de faire des rêves lucides, où il pouvait se déplacer à sa guise et non simplement assister aux évènements. Intéressant.

Alors qu'il faisait un tour sur lui-même pour savoir où il était, son regard buta sur un petit panier à son nom.Il haussa un sourcil interrogatif. Quoi, il fallait qu'il fasse la cueillette des fleurs et qu'il courre dans la nature en chantant ? Soulevant le tissus délicat, il eut un sourire amusé : des oreilles de lapin, toutes douces et spumeuses. Avant même d'avoir vu le mot, il les porta à sa tête et les installa, regrettant qu'il n'y ait pas de bracelets en fourrure assortis. Et un petit pompon en guise de queue aussi. Ca aurait été amusant, même si pas très innocent. Puis après tout c'était un rêve. peut-être que s'il se concentrait assez fort...

Ah ! Ca marchait ! Ou alors la carte était déjà là et il ne l'avait pas vue ? Il lut le mot et sourit. Trouver un chat ? Où pouvait bien se cacher un chat ? Pour lui, c'était vers cette forêt luxuriante. Enfin... va savoir. Un chat caché dans les arbres, ça lui parlait, en tout cas. Il avança, panier au bras, trouvant ce rêve particulièrement amusant. Puis il le vit, et ses plans changèrent. Quelqu'un ? Non, deux personnes.

Leslie ne les connaissait pas, du moins ne les reconnaissait pas, et se dit qu'il ne devait pas trancher avec le décors, habillé comme il l'était. Il s'approcha, et sourit avec un charme candide.

"Bonjour !"

Il accompagna son salut d'un petit geste de la main, tout sourire.

"Je suis désolé, je crois que je suis perdu... Vous auriez vu un chat ?"

Revenir en haut Aller en bas

avatar

卍※✟Haunted Soul✟※卍


Messages : 181
Date d'inscription : 12/07/2013

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Sam 19 Avr - 10:57
Fatigué, épuisé même. Les cours demandent beaucoup d'énergie. Pas que les siens à l'université, non, également ceux qu'il prodigue au majordome du Comte Stanhope. Oui, Nathanaël est à la fois élève et enseignant. Si les cours à l'université sont prenant, ceux avec le majordome demandent beaucoup de concentration. Jouer avec les forces occultes ne sont pas de tout repos, et ils n'ont pas encore entamé les choses dites sérieuses. Aucune invocation pour le moment, seulement des rituels de protection, entre autres.

Il voulait s'endormir tôt ce soir là. Même Alan avait compris qu'il devait se tenir à carreau. Pour une raison relativement obscure, le médium se sentait à cran. Il y avait la petite Nami, il devait aussi s'occuper d'elle. Adorable petite fille dragonne. Oui c'est étrange à dire ça mais c'est pourtant le cas. Ce soir il voulait se coucher tôt mais il cru surtout perdre connaissance, faire un malaise alors qu'il marchait sur le chemin dans ce petit parc. Il se sentit tomber comme s'il avait touché le fond de sa résistance physique. Plus que deux rues mais il n'y parviendrait pas. Mince... Il n'avait pas réalisé qu'il avait autant tiré sur la corde. Alan prendra soin de lui et l'aidera à tenir non ?

Il cru le contraire lorsqu'il entendit les petits oiseaux et l'herbe sous son visage. Il croyait qu'il avait passé la nuit là et que le matin venait le tirer de son sommeil. Pourtant il n'a pas froid, il ne se sent pas frigorifié ni humide. Pourtant lorsque l'on dort à même le sol dans un parc en automne il y a de forte chance que l'on y meurt de froid ou du moins qu'au petit matin on passe un très mauvais moment. Mais non. Là il fait beau, il fait un grand soleil, comme une belle matinée d'été. Décidément, le temps est bien capricieux parfois. Se relevant doucement, aucune courbature. Vraiment étrange... Lorsque le médium fut debout, ébloui par le soleil, il ne parvint pas à discerner grand chose.

« La belle au bois dormant se réveille enfin. » Cette voix là par contre il la connaît.

« Tu aurais pu me ramener.... » Se frottant un peu les yeux, il espère voir un peu mieux après ça.

« Tu n'as plus vraiment le poids d'un petit enfant. Réalises-tu la somme d'énergie nécessaire pour ce genre de prodiges ? » D'autant que Alan est sensé n'avoir plus qu'un bras. Un bras... Lorsqu'il le vit enfin, Nathanaël eu un petit choc. Son Alan avait recouvré son bras manquant. Oui, il avait à nouveau ses deux membres intactes. « Qu'est-ce que... » Alan lui sourit légèrement et se détourne vers le parc qui ne ressemble plus au parc où l'humain s'était endormi. En fait ni l'un, ni l'autre ne savent combien de temps s'est écoulé. Pour l'esprit, ce changement a été instantané. « Je crois que l'on aura de belles surprises aujourd'hui. Viens. » Nathan est encore un peu trop à la masse pour comprendre mais il ne rechigne pas. Il a envie d'un bain et de se changer.

Enfin il réalise. Une forêt ?... Nathan écarquille les yeux et regarde tout autour de lui. « Qu'est-ce qu'il se passe ?! » A n'en pas douter, il a été kidnappé dans son sommeil et amené ici. Il comprend mieux maintenant pourquoi il ne se sent pas frigorifié. Il lui faut un peu de temps pour comprendre. Alan lui a déjà attend les paniers, car il y en a deux. Un chacun. Un avec leur nom dessus. Décidément c'est à n'y rien comprendre. Le fantôme qui n'en est plus un en ce moment apparemment, a déjà soulevé et regardé ce que contenait le panier. Lorsqu'il se redresse pour faire face à Nathan, il a déjà enfilé les oreilles et lorsque le blond arrive à sa hauteur, il lui enfile celles qui étaient dans son panier. Nathan est trop surpris et perdu pour réagir et comprendre. Il écarquille juste les yeux, une fois encore. « Qu'est-ce que tu fiches ? » Et il aura en réponse, la petite carte avec l'histoire du chat juste devant ses yeux. « On a du pain sur la planche. »

Attrapant la carte, il la lit sans trop comprendre. Il pense à un mauvais tour de son acolyte mais un nouvel arrivant les rejoins. Posant le regard sur cet inconnu, Nathan le jauge de la tête aux pieds, les yeux quelque peu écarquillés. C'est lui l'instigateur de tout ça ? Et qu'est-ce que c'est que cet accoutrement ?! Ah il a presque l'impression de voir le Comte Stanhope, mais pourtant ce n'est pas lui. Non il n'y a aucune ressemblance. La luxure n'est pas l'adage de Judas et lui ne se baladerait pas à moitié à poil comme on dit. Si Nathan se méfie de l'inconnu, Alan lui le trouve parfaitement à son goût.

« Nous le cherchons nous aussi. Pourquoi ne pas nous unir dans cette quête ? » Nathan allait y donner son avis mais Alan semble avoir pris le contrôle des choses. Peut-être est-ce préférable pour le moment. De toute façon il n'y a visiblement rien d'autre à faire que suivre les indications pour avoir des réponses. Qui les a menés ici ? Pourquoi Alan est-il entier et visible ? Oui, visible. Il a bien remarqué que l'homme avait aussi bien regardé Alan que lui même. Pourquoi cet inconnu est-il là et dans cette tenue ? Trop de questions. Un rêve ? C'est possible. Peut-être est-il toujours simplement allongé dans ce parc. Ou peut-être est-il mort. Peut-être a-t-il été égorgé dans son sommeil ou est-il mort de froid. Il espère en savoir plus très bientôt. S'avançant vers le chemin avec les deux hommes, il n'en reste pas moins sur ses gardes. Peut-être est-ce le Purgatoire, peut-être ne devrait-il pas suivre cet incarnation de la luxure, peut-être l'enfer les attend au bout de ce chemin. Bah... Tant qu'il est avec Alan... Tout va bien, non ?


My Lovely Alan, My Shadow:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

✟ Beware of the Cat~♥ ✟


Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 27
Localisation : Devant One piece *_*

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Dim 20 Avr - 16:46

Après une marche plus ou moins longue et tumultueuse, faite de surprises, de découvertes, de rencontre ou/et de questionnements, vous voilà arrivée dans une zone bien singulière. Êtes vous arrivé à destination ou on vous a fait une mauvaise farce ? La réponse se profile très rapidement sous vos yeux.
Un bruit étrange se fait non loin de vous, comme un petit rire, puis le silence. Cela vous laisse perplexe. Vous avez entendu, vous n'êtes quand même pas fou, il y a quelqu'un ! Et puis un miaulement s'en suit, plus fort et rapproché. Est-ce le fameux chat qu'il faut trouver ?

Finalement un chat apparait, sortit de nul part, avec un pelage rouge rayé de mauve, et s'asseyant juste devant vous, vous observant avec intensité et recommence à miauler, comme s'il essayait de vous parler. Bien sûr, vous ne savez pas parler le félin et finalement l'animal semble se rendre compte qu'il s'agit d'un dialogue de sourd et souffle, comme s'il soupirait.
Il secoue la tête et avant que vous ne fassiez quoi que se soit, un énorme nuage de fumée coloré l'entoure. Lorsqu'il s'évapore, il n'y a plus de chat. A la place, une femme aux cheveux rouge avec des mèches violettes, vous fait face. Elle porte une tenue simple et moderne, débardeur et pantalon de la même couleur que ses cheveux. Elle serait probablement normale si elle n'avait pas deux oreilles pointues sur la tête et une longue queue de chat aux mêmes motifs que tout le reste.
Elle finit par parler et vous sentez un grand soulagement en vous rendant compte que cette fois-ci vous la comprenez.

"Il fallait me le dire que vous n'êtes pas d'ici ! Avec vos oreilles de lapins, je pensais que vous étiez un cousin éloigné de l'autre maniaque des montres."

****
Pour Switch: "Quoi qu'en fait j'aurais quand même dû me poser des questions en voyant que vous les avez mit autour de votre cou... Mettez les sur votre crâne, banane !"
****

Elle croise les bras et continue de vous observer avec attention, puis un sourire apparait sur ses lèvres. Il semble moqueur ou taquin, en tout cas, vous savez de base qu'elle va vous charrier.

"Laissez moi deviner: vous êtes apparu comme par magie ici et vous ne savez pas du tout ce que vous foutez ici, ni comment rentrer chez vous, correct ? Huhuhu... Pauvre petit lapinou... Mais soyez rassuré, je suis une âme charitable et je vais vous aider. Cependant si vous continuez à faire cette tête de merlan frit, je vous laisse vous débrouiller ! Aller, on sourit et on se décrispe un peu !"

Elle tapa du pied d'un air intransigeant, puis, dès que vous acceptez de faire un petit sourire forcé, la femme aux oreilles de chat se remet à parler. Claquant dans ses doigts, elle fait apparaître un petit chaudron et une grande mallette de la même manière qu'elle a changé d'apparence.

"Bien, je vous explique comment ça va se passer. Je peux vous concocter un petit gâteau au chocolat qui pourra vous faire partir d'ici. Mais voilà, ce n'est pas aussi facile que de dire "paraskaviedekatriaphobie". Car il se trouve qu'il me manque des ingrédients pour le faire. Et ils sont dans un endroit qui ne sera accessible que si je vous confectionne un autre gâteau... qui ne peut être fait que si vous allez me chercher encore d'autres ingrédients... Comprenez vous ? Cela risque d'être long, peut-être dangereux et un peu chiant, mais vous n'avez pas vraiment le choix..."

Elle garde son sourire et prend un ton plus joyeux.

"Évidemment je pourrais m'y rendre moi-même, mais soyons sérieux, je ne vais pas prendre le risque de perdre une de mes vies pour la votre. Il y a des limites à ma gentillesse... Bien ! Commençons sinon vous partirez jamais d'ici. Ce que vous êtes bavards vous alors !"

Claquant à nouveaux des doigts, un livre de cuisine lui apparait dans les mains. La Miss l'ouvre et observe une recette, toujours souriante. Elle lit avec attention et  émet un petit rire.

"Ah oui... Il vous faut vous rendre au Labyrinthe de la Reine Rouge pour les trois premiers ingrédients dont j'ai besoin. Ce ne sera pas simple, mais je sens que vous avez de l'énergie à revendre, non ? Si c'est pas le cas, alors il faudra au contraire en acheter !"

Elle se met à rire de sa plaisanterie douteuse, comme une idiote, fière d'elle. Puis se calme et reprend comme si de rien n'était.

"Veuillez à ne pas tomber sur les gardes surtout ! S'ils vous voient, ils voudront vous arrêter. Sauf si vous les narguez avec un des ingrédients... A ce moment là ils ont pour ordre de tuer les voleur. Donc... Soyez discret, ça vaut mieux. Il y a plein d'autres dangers là-bas, mais le plus dangereux de tous est le Minotaure. Oh, ne me regardez pas comme ça, qui dit Labyrinthe, dit Minotaure, vous ne connaissez pas vos classiques ?! Surtout, ne croisez jamais sa route car je cite:
"S'il vous entend ou croise votre regard,
dites alors adieu à votre vie,
Car il deviendra alors votre pire cauchemars,
et fera de vous, dans l'instant, de la bouillie."

Donc inutile de vous prendre pour un pro ou je ne sais quel aventurier sans peurs et sans reproches. Vous n'êtes pas chez vous ici, vous n'avez surement pas les mêmes mœurs et je peux vous confirmer que vous ne ferez pas de vieux os. Donc si vous entendez un souffle fort, des bruits de sabots, ou même des rugissements, ne réfléchissez pas un seul instant et fuyez de l'autre côté !"


Elle affiche un air grave qui se veut intransigeant. Son conseil est d'or, mieux vaut écouter sagement ses conseils. Elle s'assure que vous avez bien assimilez les informations et observe le panier que vous avez prit -pour ceux qui l'ont fait- Elle secoue la tête et fait apparaître un petit sac en bandoulière.

"Prenez ceci, il sera plus pratique d'avancer en mettant les ingrédients à l'intérieur."

****
Pour les duo: La femme chat réfléchit un instant et secoue la tête.

"N'oubliez pas une chose importante: Vous êtes plusieurs, il faudra donc prendre les plus gros éléments ou en prendre en plus grande quantité. Et cela risque de peser plus lourd... et plus encombrant."

Pour Nathan et Leslie: Elle fronce soudain les sourcils et lève le doigt pour vous comptez. Elle ne semble pas satisfaite et le montre sans aucune gène, frappant à nouveau du pied sur le sol.

"Vous êtes trois ?! Cela n'était pas prévu au programme. Pas du tout même... Hum... Je ne sais pas du tout si je pourrais fabriquer assez de gâteau pour vous tous. Mais je suppose que personne ne veut céder sa place pour repartir, aussi vous n'aurez pas d'autre choix que de transporter ceci à la place d'un simple sac..."

Elle fait apparaître une grande sacoche de cuir. Elle est ample, mais semble particulièrement encombrante. De toute évidence, une fois rempli, elle sera très lourde en plus de cela. Il vous faudra donc la transporter contre fortune malgré et en plus veiller à avoir tous les ingrédients. Attention certain sont compliqué à trouver, vous ne trouverez peut-être pas tout en grande quantité d'un coup.

****

Après réflexion, la jeune femme finit par hocher la tête et reprendre son sourire.

"Je vous souhaite bonne chance, vous en aurez bien besoin. Prenez ceci, il s'agit de la liste des ingrédients dont j'ai besoin. Pour ce qui est de l'entrée du Labyrinthe, il vous suffit de continuer à votre gauche.
Hum ? Ah oui, vous pouvez m'appeler Miss Miaou, Mistinguette, Wondy, Chat Valou, etc, je n'ai pas réellement de nom. Chat de Cheshire ? Non ça c'est mon cousin, ne nous confondez pas, c'est un mâle allons ! Pour ce qui est de votre nom... Vous n'aurez qu'à me le dire quand vous reviendrez... Si vous survivez.
Chiâââo !"


Et elle vous laisse planté là. Vous la voyez disparaître dans le nuage multicolore, ne laissant qu'un petit rire résonner avant que le silence revienne. Vous pensez qu'elle n'était là que pour se moquer, mais vous constater que tout le nécessaire pour faire les gâteaux est toujours présent. Elle reviendra le moment venu.

Liste des Ingrédients:
 

********************

Zone 1 : Labyrinthe


Vous voilà projetés dans un monde inconnu et étrange, un monde tel que vous ne l'avez encore jamais vu. Est-ce un rêve ? Ou est-ce la réalité ? Cela n'a aucune importance car vous ne pourrez pas quitter ce monde si aisément. A votre arrivée, vous êtes accueillis par un personnage plutôt étrange, ressemblant fortement à un chat. Il se présentera à vous comme le Chat Valou. Et ce chat a besoin de votre aide comme vous avez besoin de la sienne ! Car lui seul détient la clé pour vous faire rentrer chez vous. Il va donc falloir réussir trois épreuves, des épreuves qui consisteront à ramener différents ingrédients au Chat. Il sera évidemment là pour vous donner un coup de main et vous donner d'éventuels indices si vous êtes perdus.
Vous voilà donc prêts à vous lancer dans la première épreuve. Mais il y a un mais ! Pour pouvoir y accéder, vous allez tous devoir enfiler un serre-tête avec des oreilles de lapin. C'est la condition sine qua non à votre participation ! Et puis, le ridicule ne tue pas !

Vous vous retrouvez face à un labyrinthe plutôt impressionnant et dans ce labyrinthe, plusieurs ingrédients sont dissimulés. Il vous faudra donc les retrouver et bien entendu retrouver votre chemin ! Vous risquez d'y passer des heures, mais vous risquez aussi de rencontrer des créatures étranges qui tenteront de vous faire dévier du droit chemin ou de vous induire en erreur. Alors, soyez prudents ! De nombreux dangers vous guettent  et les sbires de la Reine sont partout ! Ils voudront vous empêcher d'accomplir votre mission et de rentrer chez vous. Ne les laissez pas vous attraper, sinon, je ne donne pas cher de votre tête ! Ils ont des motifs de cartes sur leurs armures, mais pour l'occasion de Pâques, il semblerait que les dessins représentent des éléments comme des lapins, des œufs, des cloches ou encore des petite cocotes.
Mais il ne faudra pas seulement vous méfier des créatures que vous pourrez rencontrer. Le labyrinthe est assez particulier, lui-même. Disons qu'il peut se montrer parfois très capricieux et décider de vous barrer la route, alors que vous pensez être sur le bon chemin. Attention aux haies qui poussent juste devant vous !

Bonne chance ♥ !


Petits Plus:
♥ Pour ceux ne s'étant pas inscrit il est encore possible de se rajouter jusqu'à la fin de cette partie. Passé ce délai il sera trop tard. Si cela vous intéresse, veuillez le dire dans le coin Inscription.

♦ Cette nouvelle partie durera 2 semaines à partir de cet envoie.

♣ Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'envoyer un mp, même pour des petits détails ^w^




(DC Scott Evans) Modérateur et Animateur
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Mer 23 Avr - 13:20
L'un des deux hommes prit la parole : à priori ils cherchaient la même chose, et c'était de l'avis d'un des hommes qu'ils joignent leurs efforts. Celui qui le déshabillait presque du regard, ce qui était un peu... perturbant. Enfin, il n'avait pas prévu de se retrouver là en Yukata, non plus.

"Avec plaisir, je ne me sens pas vraiment en sécurité ici, tout est tellement..."

Il fit un geste de la main qui englobait le paysage.

"... parfait. Je trouve ça louche. Au fait, je me prénomme Leslie."

Ils avancèrent donc, l'air particulièrement malins avec leurs oreilles de lapin sur la tête. Jusqu'à tomber sur un chat étrange. Ca sentait le souffre cette affaire, et Leslie se sentit de suite sur ses gardes. Enfin, que pouvait-il faire ? La femme-chat parlait, parlait, sans réellement leur laisser le temps d'en placer une. Et lorsqu'ils furent seuls, le bruns se tourna vers les deux autres.

"Pourquoi cela la gêne-t-il que nous soyons trois ?"

Il y avait aussi la phrase "ça n'était pas prévu" qui tournait dans son esprit, comme quelque chose qu'il avait du mal à saisir. Leslie soupira et ramassa la liste, mémorisant les détails. Le sac ? Celui-ci lui semblait réellement encombrant, et il ne comptait pas le porter. Puis, pourquoi ne pas se contenter des jolis paniers qu'ils avaient encore ? Ils auraient pu répartir le poids, ainsi, au lieu de tout porter et risque de tout perdre en cas de problème. Le soucis, c'est qu'il n'était pas certain que le sac n'ait pas de propriété particulière...

Ils se retrouvèrent donc devant un labyrinthe. Hum... C'était quelque chose que Leslie n'appréciait pas trop.

"J'espère que vous avez le sens de l'orientation, tous les deux..."

Il entra et soupira, fixant le sol en réfléchissant. Puis il cassa une branche venant d'une haie feuillue et marqua le sol d'une flèche. Ainsi, ils pourraient faire marche arrière facilement... Il eut un regard hésitant pour Alan et Nathanaël, et sourit pour se donner du courage.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Messages : 117
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Là où l'on ne m'attend pas...

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Ven 25 Avr - 9:36
Et bien, on ne pouvait pas dire que cet endroit était banal. Les sons, les odeurs, tout indiquait à la jeune femme qu’elle n’était pas dans le monde qu’elle qualifiait  d’ « humain ». Mais elle n’était pas non plus en enfer (il ne faisait pas assez chaud) ni au paradis (sinon elle serait déjà morte et puis même s’il n’y avait pas grand monde qui allait au paradis, il devait être quand même plus peuplé que cela..) Le monde des shinigami ? Non, enfin ce n’était pas comme cela que la demoiselle aux cornes se l’imaginait. Pour elle le monde des shinigami était droit, carré, des bureaux des trucs sinistres..un peu comme eux. Et puis même ils l’auraient repéré et l’auraient vite arrêté. Non, elle était entre deux..dans un endroit qu’elle ne connaissait pas ? Les limbes ? L’imagination de quelqu’un ? La sienne ? Difficile à deviner, peut être que la suite lui apportera plus d’information.

Perdue dans ses réflexions, elle ne remarqua pas tout de suite que l’atmosphère avait changé. Le vent soufflait un peu plus fort, les branches des arbres s’agitaient un peu plus rapidement. Lorsqu’elle s’en rendit compte, il était trop tard, le chat était déjà apparu et débitait son discours à toute vitesse. Melwyn fronça les sourcils, quoi un sourire ? Impossible à moins qu’il ait un feutre et qu’elle ne se le dessine sur le visage. Elle crispa légèrement le visage, ne pouvant faire mieux. Elle ne compris pas toutes les informations qu’elle reçut, il allait trop vite, (l’herbe à chat devait vraiment être de la bonne par ici…). En gros, ce chat (cette chatte vu que c’était une fille), allait l’aider. Bon..où était le piège ? S’il y avait bien une chose que l’hybride avait apprise durant toutes ces années de survie c’était que rien n’était jamais gratuit. Alors oui elle comprenait que la créature ne voulait pas mourir à sa place..c’était logique et cela se défendait facilement. Mais pourquoi l’aider ? A moins que ce ne soit elle qui l’ai attiré ici…

Les gâteaux emboîté n’attiraient pas du tout la jeune femme. Elle allait ouvrir la bouche pour savoir s’il n’y avait pas un autre moyen de s’échapper, sans risquer l’indigestion. Mais elle n’en eut pas l’occasion. Décidément, on devra penser à changer l’expression, ce ne sont pas les pies les plus bavardes…elle leva les yeux au ciel et décida d’attendre sagement la fin du blabla n’enregistrant que les informations essentielles. Alors..mission : récupérer des ingrédients, où ? Au labyrinthe de la Reine rouge (rien que le nom cela promettait d’agréables moments), dangers..ça elle n’enregistra pas. On verra bien sur place…

Docilement, elle prit le petit sac en bandoulière, l’attacha et observa l’intérieur, on ne sait jamais, peut être qu’il y aurait quelque chose d’utile à l’intérieur. Après tout, cette créature était capable de faire apparaître tout et n’importe quoi en un claquement de doigts. Elle aurait pu faire apparaître une porte de sortie, où les ingrédients…plus elle réfléchissait plus Melwyn se disait que ce chat était louche. Il ne donnait pas toutes les informations qu’il avait en sa possession.  Mais bon plutôt que de ne rien faire ou de tourner en rond, autant suivre ses consignes. Il sera toujours temps plus tard d’aviser et d’agir en conséquence. La disparition du chat la fit souffler, bon..elle n’avait pas pu en placer une. La prochaine fois, elle l’attrapera par la peau du coup comme ça peut être qu’une vraie discussion pourra avoir lieu.

Après avoir vu les ingrédients (dont les noms étaient tout sauf évocateur..sérieusement ils pourraient au moins demander des  ingrédients qu’elle connaissait. Comment savoir si la fleur rouge et jaune à petit pois devait être rouge à pois jaune ou jaune à pois rouge où alors rouge et jaune avec des pois différents ?)  La jeune femme se mit en route, à la recherche du labyrinthe. Son sens de l’orientation n’était pas mauvais, mais dans ce monde, elle doutait de son efficacité, tout comme de sa logique. Peut être que pour pouvoir comprendre et avancer dans cet endroit, il fallait se montrer aussi fou que lui…

Après être passé par plusieurs chemins (dont un qui semblait être toujours le même et qui la suivait pour se mettre devant elle), Melwyn parvînt enfin devant une porte. Une porte plantée au beau milieu d’une prairie. On s’attendait presque à voir des licornes arc-en-ciel s’ébattre gaiement au milieu de cet endroit. La demoiselle fit le tour de la porte.

« Allons bon, voilà autre chose. La question n’est pas de savoir comment tient cette porte mais plutôt, est-ce que si je rentre par derrière j’irai au même endroit que si je rentre par devant ? Enfin, de quel côté ouvrir la porte..et en plus voilà que je parle toute seule. Non décidément ce voyage ne me réussit pas. »

Finalement, elle se plaça face à la porte, la poignée se trouvant à sa gauche, l’ouvrit et la franchit. De l’autre côté, l’atmosphère n’était plus du tout le même…les oiseaux avaient cessé de piailler, il faisait légèrement plus froid et l’on entendait seulement l’herbe pousser (enfin quelque chose d’approchant, elle n’avait pas le temps de mesurer l’herbe pour savoir si elle poussait vraiment). En observant de part et d’autre, Melwyn compris qu’elle venait d’entrer dans le labyrinthe. Celui de la reine rouge ? Aucune idée, il faudrait mettre des pancartes sur les portes, pour pouvoir se repérer. Il ne restait plus qu’à espérer qu’il n’y avait qu’un seul labyrinthe par ici. Prise d’une subite inspiration, elle ramassa une branche qui se trouvait non loin et alla près de la porte. Elle y dessina un cœur (parce que c’était simple à dessiner et que la reine rouge bah..voilà quoi).

Spoiler:
 

-Voilà, comme ça si jamais je tombe sur une  porte je pourrai la reconnaître. Sauf si on s’amuse à les effacer mais bon… -

Enfin, elle s’aperçut (mais bon elle s’y attendait) qu’il n’y avait plus de poignée et donc pas de moyen de revenir en arrière. Allons bon, ce jeu ne semblait pas avoir de règles ou alors il trichait…Mais cela n’avait pas d’importance, Melwyn était bonne joueuse et tricher ne lui faisait pas peur . Il suffisait d’écrire ses propres règles….Elle s’avança donc entre les haies de sapins qui l’engloutirent et se refermèrent derrière elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

卍※✟Haunted Soul✟※卍


Messages : 181
Date d'inscription : 12/07/2013

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Lun 28 Avr - 14:33
Tout ceci était fort brouillon dans la tête de Nathan et sans doute aussi dans celle de Alan qui cependant n'en montra rien. Celui-là fait toujours comme s'il savait tout et comprenait tout même s'il n'en était rien. Le début de cette aventure ne sembla pas des plus claire pour le duos mais ils n'eurent pas loin à aller ni longtemps à attendre avant de croiser une âme qui pourrait peut-être les aider.

Toujours perdu dans ses questionnements, ses doutes et ses méfiances, Nathanaël resta muet le temps de faire les présentations.

« Leslie ? C'est jolie comme nom. Je suis Alan. Et voici Nathanaël.»

« Enchanté... Leslie. »

Alan avait bien fait de prendre les choses en main, mais cela n'allait pas durer... Ce n'est pas son aventure, il n'est que secondaire. Enfin le cerveau de Nathan se mit en route tout comme le trio avançait sur ce chemin semé d’embûches plus ou moins douteuses aux goûts du blondinet silencieux.
Lorsqu'ils parviennent enfin à destination ou plutôt ce qui ressemblent à une destination, l'ambiance n'engage bizarrement rien de bon. Nathan ne pouvait s'empêcher de regarder tout autour, surtout lorsque le rire se fit entendre. Il se rapprocha d'Alan et lui pris même le bras... Qu'est-ce qui lui arrivait ? Il n'avait jamais eu peur jusqu'à présent. Allons ! On se remue un peu Nathan ! C'est ce qu'aurait pu vouloir dire le regard de l'esprit lorsqu'il se posa sur son humain. Face à Leslie, il lui faisait honte là !

« Remue-toi ! »

Il serait temps en effet. Ils n'allaient pas se taper tout le boulot tout seuls avec Leslie non plus ! Nathan gonfla un peu les joues mais n’eut le temps de rétorquer ou réagir, qu'une étrange créature fit son apparition. Un chat... Est-ce LE chat qu'ils étaient sensés trouver ? Nathan l'espérait car s'ils y avait une légion de chats en ces lieux, une précision aurait été nécessaire. Voilà que le dit chat se mit à miauler... Nathan aimait les animaux mais des bestioles dans ce genre là il n'en avait encore jamais vu. Que voulait-il ? Des croquettes ? Du lait ? Qu'on le suive ? Tout cela n'était vraiment pas clair. Non pas clair du tout... Nathan posa un regard sur le beau brun pour voir si lui y comprenait quelque chose mais visiblement ce n'était pas plus que cas que lui même. En tout cas il le trouve bien calme. Puisqu'il ne comprenait pas ce qu'il se passait, il observa quelques instants l'inconnu, en silence. Le nuage de fumée le fit sursauter et reporter son attention sur la scène. Plus de chat ? Une femme ? Sexy... Hey mais... Son visage lui disait quelque chose.... Sans doute un effet de son imagination...

Les paroles qu'elle prononça ne rassuraient visiblement pas Nathan. Ils était trois en effet, d'ailleurs pourquoi Alan n'était pas à l'état d'esprit, comme d'habitude ? Qu'est-ce qu'il se passait ?... En tout cas elle avait parfaitement résumé la situation mais... Pourquoi se moquer d'eux ?... Ce rêve est vraiment désagréable... Alan aurait pu le laisser en dehors de ça, vraiment... Et puis c'est qui celui-là ? Pourquoi doit-il faire route avec ce parfait inconnu ? Ne l'aurait-il pas croisé sans lui parler chez Judas ? Impossible de se souvenir s'il l'avait déjà rencontré dans la vraie vie. Car ici ça ne pouvait pas être la vraie vie.

Ne voulant pas fâcher la Dame Chat, Alan passa derrière Nathan pour lui étirer les lèvres en un grand sourire, lui ne se faisant pas prier. Nathan râle évidement mais mieux valait obéir non ? Tout ouïe, Alan écouta les explications. Nathan aussi mais il s'approcha un peu de l'homme en kimono qui à son goût, semblait relativement fragile. Ne demandez pas pourquoi, sans doute qu'à la place de l'homme, il se sentirait vulnérable dans une tenue si légère. Il était ainsi question de dangers, une quête longue et chiante ? Et bien ça promet !.... Cette nouvelle arracha un soupire des lèvres de Nathan. Il voulait juste rentrer chez lui, maintenant !
Un labyrinthe ? Une Reine Rouge ? Un Minotaure ? Mais de quoi était-elle en train de parler ?!

Trois ? Ah oui, ils sont trois. Nathan posa le regard sur son acolyte d'habitude spirituel avant de revenir à la femme chat. Alan aurait bien offert sa vie à son humain puisque de toute façon, en théorie, il était déjà mort. Mais il n’eut pas vraiment le temps de broncher, pas plus que les deux autres d'ailleurs. Puisque Alan était la pièce rapportée de l'équipe, il se proposa de lui même à porter la sacoche, mais Nathan devrait se charger du reste, après tout c'était SON aventure...

A la question de Leslie, Alan était devenu silencieux, il observait les lieux, analysais. Nathan répondit à la question, ne voyant pas d'autre explication à cette gêne de la part du chat.

« Alan est un fantôme en temps normal. Pour ma part... Disons que j'ai certains dons... Mais je ne comprends rien à tout ce qui se passe, où nous sommes et pourquoi sommes nous ici... Soyons prudents... »

Il ne voudrait pas qu'il arrive malheur, à aucun des trois. Suivant Alan qui semblait relativement savoir où il allait, Nathan reste près de Leslie pour veiller sur lui. Non qu'il aurait eu assez de force pour le protéger mais c'était ainsi. Cette aventure devait peut-être lui révéler le courage qui est en lui ? Qui sait... « Je ne sais où nous allons mais Alan semble prendre les choses en mains. »

Il ignorait si la branche resterait là mais Nathan sourit un peu, il acquiesça et fit de même. Pas sûr que la ''Reine'' apprécie que l'on se permette ces libertés mais de toute façon il faut bien qu'ils fassent quelque chose.

« Soyons prudents, si ce labyrinthe renferme les pièges, il nous faut avancer pas à pas. »

L'aventure ne fait que commencer apparemment, ce n'est nullement fait pour rassurer Alan tout ça et sans doute pas d'avantage son nouveau compagnie d'aventure. Mais s'ils se serrent les coudes... Ils auront peut-être une chance.


My Lovely Alan, My Shadow:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Lun 28 Avr - 19:43
Il se croit discret l'autre là-bas avec son regard d'affamé ? Ce n'est pas parce qu'Eliot le voyait pas qu'il ne sentait pas son regard, hein. Puis, hé oh ! Il n'avait rien d'une pièce de boeuf lui ! Essuie ta bave, please.

Ah ! Attendez-là, depuis quand y'avait quelqu'un avec lui ? Peut-être qu'il rêvait... Nan, la preuve est qu'on venait de lui parler... Eliot se retourna donc, parce qu'il préfère parler avec des gens qu'il voit, si possible. Il observa un instant l'élégant aristocrate blond... Avant de se souvenir de ce qu'il venait de lui dire. Non ! Il n'était pas perdu, il ne se perdait pas lui merde ! On l'avait perdu. Ouais, voilà.

Non, il ne peut pas ! Puis d'abord de quoi il se mêle le bellâtre là ! Il ne voulait pas les porter lui ses oreilles douteuses ! Il n'était pas une adolescente avec un fort surplus d'hormones, ça le faisait pas b-...

Euh, bon laissons ça de côté. Eliot n'était donc pas très content de porter les mignonnes petites oreilles de lapin. Cependant, il n'en dit rien à l'inconnu qui venait lui faire la discution. C'est qu'il faillit bouder, mais il avait plus quatorze ans alors il s'encouragea à avoir une réaction pleine de maturité, optionnellement à prendre en compte le sourire charmeur de l'homme aussi... Et le fait qu'il s'inclinne sans se présenter... V'la le travail quoi, il s'inclinerait pas lui, déjà qu'il était dans un rêve foireux fallait pas pousser.

Le voilà penché sur lui, en train d'ajuster... Les oreilles de lapin sur son crâne et de lui faire profiter de sa couteuse eau de Cologne. Il sentait bon, il veut bien l'admettre mais il lui mettait des oreilles de lapin sur la tête... Il ne pouvait pas être jouasse en constatant ce fait, aussi séduisant et bien parfumé que pouvait être celui qui lui mettait ces oreilles de fillette sur la tête... Bah il lui mettait ces oreilles de fillette sur la tête justement. Y'avait pas moyen qu'il le remercie.
Pourquoi il l'avait pas envoyé chier alors ? Effectivement, on se le demande. Pour plus d'information, composez le numéro vert qui va apparaître en bas de votre écran, l'on peut vous aider !

Eliot analysa la proposition de l'aristocrate, en essayant d'oublier cette histoire d'oreilles de lapin... D'immondes oreilles de lapin. Il soupire doucement il doutait un peu de cette histoire d'amusement... Ils étaient dans le monde des bisounours et ce n'était pas trop son trip de faire des câlins à des nounours. Fin bon, il sembla capituler et s'apprêtait à accepter sa demande... Quand....

Un bruit et un rire le coupe... Il tourne son regard vers, la source. Un putain de chat rouge-mauve. Heum... Avait-il fréquenté un bar d'opium récemment ? Peut-être qu'à force de cramer des trucs la fumée lui était montée à la tête. Devait-il dire à ce chat que... Rouge et mauve, ça faisait un peu rose et que merde, c'était un chat rose et que ça craignait grave sérieux.

Ah, il leur miaulait dessus ce chat... Ouais, c'est bien mignon mais on comprenait rien à ce qu'elle miaulait la boule de poil. Ouais ! T'as qu'à soupirer enfoiré d'chat ! C'est toi qui parle dans le vent là !

Bah tiens et ça se transformait en femelle, tu m'étonnes qu'il arrive pas à le blairer ce chat si c'était... UNE CHATTE ! Tin, même dans les rêves foireux y'a de ses trucs-là, c'était de la contamination. Qu'on était pas des lapins avec des montres ? Et comment on aurait pu lui dire à la boule de poil là ? On pouvait savoir qu'elle comprenait notre langue la donzelle ? Nan, on ne pouvait pas ! Puis d'où avec de simples oreilles tu ressemblais vraiment à un putain de lapin ? Hein !?

C'était quoi ce sourire en plus, il ne disait rien il la regardait avec un air impassible, mais il rêvait de la tarter avec son air supérieur celle-là ! Et en plus elle se moquait d'eux... Mais étouffe-toi avec tes poils roses sale chatte de gouttière !

Hm, il se retint de dire quoique ce soit quand elle annonça qu'elle allait les aider, même s'il le sentait pas bien ce plan foireux... Fallait pas faire confiance à ces bêtes-là, elles avaient des ballons sur le torse ! Si ce n'était pas suspect ça. Donc il était un peu méfiant, mais bon vu qu'ils semblaient fumer le pissenlit par la racine dans le coin valait mieux collaborer et forcer un sourire... Avant de reprendre un air normal et impassible face à ces conneries.

Et en deux "poufs" brumeux, la voilà qui se prend pour Sabrina l'apprenti sorcière ou juste pour Salem, du coup... Bref, un chaudron, fabuleux. Comme il le pensait, elle leur expliqua son plan qui fut foireux. Comme quoi, il avait raison de se méfier. Bah ouais, y'a des limites à la gentillesse. Agr.. Finalement, il pouvait l'aider à s'étouffer avec le tapis zébré qui lui servait de pelage, par gentillesse évidemment.

Bref, elle continua à leur baragouiner des choses et Eliot l'écouta.. Même s'il avait pas envie, puisque visiblement, elle était leur seule piste pour sortir de ce monde de guimauve. Visiblement, vu son petit monologue, cela allait être galère et en plus ils risquaient leur vie. Le Minotaure, cool. Ils se retrouvèrent avec un sac en bandoulière... Et Eliot s'autorisa une demi-seconde de moue boudeuse. Ça commençait à devenir clairement emmerdant cette histoire de préparation de gâteau.

Il ne voulait pas l'appeler lui, donc il se foutait de comment fallait nommer ce matou de malheur. Bref... Il la laissa disparaître et attrapa la liste en faisant mine de ne pas entendre son rire irritant raisonner autour d'eux. Il soupira en se retournant vers l'individu qui était toujours à ses côtés.

« - Puisqu'il le faut, continuons ensemble. Je suis Eliot. »

Il lui semblait pas que son nom de famille pouvait avoir de l'importance dans un cadre aussi... Irréel, donc il lui tendit simplement la main, il a visiblement sorti de son esprit l'affront des oreilles de lapin, qu'il portait pourtant toujours.

Le démon a ensuite un air perplexe en observant le labyrinthe qui se dresse devant eux, il va vraiment falloir y aller, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Messages : 78
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Mar 29 Avr - 19:04
Pourquoi était-il là au juste ? Si seulement ses souvenirs lui revenaient, mais rien à faire, voilà qu'il se retrouvaient dans une étrange situation.
Lucius marchait depuis un moment déjà, mains dans les poches et observant le paysage bucolique digne des contes pour gamines. On lui avait même laissé un panier avec des oreilles de lapin. C'était, très attentionné, non vraiment !


"Bordel mais où j'ai atterrit encore ?!"

En réalité, il en avait déjà marre. Il ne comprenait pas du tout ce qui se passait mais une chose était certaine: il voulait en foutre le camp le plus rapidement possible. Rêve ou délire poussé, tout ce qui lui importait était de pouvoir regagner sa maison. Il avait du boulot, des tonnes de paperasses à signer, un texte à retenir pour sa prochaine prestation et un document à rendre au Padre. S'il ne faisait pas tout cela dans la journée, David lui reprocherait encore une fois d'être fainéant ! Sauf que là, on pouvait bien voir qu'il n'y était pour rien, non ?!

Il tenait le serre tête avec les oreilles de lapin dans l'une de ses mains, refusant de le mettre tant qu'il ne croisait personne de suspect. S'il s'agissait d'une mauvaise blague, il y foutrait le feu avec délice.
Finalement, ce fut lorsqu'il pénétra dans ce qui semblait être une forêt colorée, il eu l'impression que quelqu'un l'observait. Peut-être devait-il les enfiler finalement. A contre coeur il le fit et continua sa route, aux aguets. Mais ce ne fut pas la personne qu'il pensait voir qui se manifesta. Un rire féminin résonna autour de lui, lui faisant stopper sa route. Un chat s'avançait vers lui, miaulant d'un air convaincu. En vain, Lucius ne comprenait pas le langage animal. Le félin sembla s'en rendre compte et dans une nuage aussi coloré que son pelage, il changea d'apparence, laissant apparaître à la place une femme des plus étranges avec des oreilles de chat.

Le brun resta médusé, l'écoutant sans l'interrompre. Elle était des plus inédites et avait une façon singulière de lui parler de la situation. Elle n'était surement pas très nette, mais elle lui proposait son aide pour qu'il parte d'ici, pourquoi refuser cela, ce serait stupide. Il afficha alors un sourire sans se forcer, curieux de savoir comment allait se dérouler la suite. La demoiselle féline lui expliqua d'un air détaché les choses à faire, ainsi que le lieu qu'il devait visiter ainsi que ses dangers.
Elle se permit même quelques tours de magie avant de le laisser seul avec un sac et une liste de choses à trouver. Voilà qui semblait intéressant. Il n'aurait jamais cru devoir faire ce genre de choses de toute sa vie, mais il n'allait pas s'en plaindre, cela faisait toujours des expériences en plus à rajouter à son palmarès, non ?

Il soupira et ramasser les objets. Sac à l'épaule, liste dans la main et oreilles sur le haut du crâne. En fait c'était le dernier élément qui l'embêtait toujours beaucoup, mais il devait être réaliste: il ne risquait pas d'être reconnu par ici, peu importe qu'il les portait ou non. Ce n'était pas un de ces fans, un paparazzi ou même un des hommes de Gioto qui découvrirait le pot aux roses pour faire circuler cela partout à Londres. Et mieux valait qu'on ne sache pas cela sous peine qu'il perde sa patience si salvatrice pour beaucoup de personnes.

Le labyrinthe se présenta sous ses yeux une fois qu'il eu traverser un sentier dallés. Il avait marqué un moment d'hésitation, mais finalement, le chat ne lui avait pas mentit sur le chemin a prendre.
Il observa les hais monter à une hauteur impressionnante, l'empêchant toutes tentatives de triche en se issant par dessus. Tant pis, advienne que pourra.


"Il va falloir que je la joue réglo, on dirait..."

Ce n'était plus vraiment dans ses habitudes de faire ainsi. Depuis son entrée dans la famille Gioto on lui avait prit maintes techniques, plus fourbes les unes que les autres pour terminer un travail rapidement et plus ou moins proprement. Cette fois-ci il allait devoir faire autrement... quoi que.
Lucius s'avança dans la première rangée, suivant le chemin, à l'affut du moindre bruit.
Mais rien ne filtrait pour l'instant, tout était silencieux et l'ambiance semblait des plus étouffantes. Il ignorait ce qui trainait à l'intérieur et pourtant il avait hâte d'en savoir un peu plus.

A une intersection, il cru déceler un léger bruit à sa droite. Cela n'était pas une bonne chose d'après ce qu'il avait comprit des avertissements de la miss chat. Il décida de continuer droit devant lui pour le moment, se disant que les gens avaient toujours le réflexe d'aller à gauche ou à droite au lieu d'avancer. Si jamais il tombait sur un cul de sac il modifierait sa stratégie mais pour le moment, il gardait cette idée. Le sentier lui fit prendre des directions diverses mais continuait toujours. A un nouveau croisement, il marqua un instant de réflexion. Il était prêt à continuer mais quelque chose venait de passer dans son champ de vision à gauche. Une petite chose qui ressemblait à un champignon. Tient donc, n'était-ce pas un des ingrédients recherchés ?
Il tourna donc dans la même direction et se dirigea vers le bout de l'allée, regardant discrètement là où avait disparu l'objet. Il n'était pas loin, faisant des rondes, tout gaiement. Tout était vraiment étrange dans ce monde.

Le champignon fit demi-tour et revint dans sa direction. L'acteur se dissimula dans le virage et s'accroupit, se faisant le plus silencieusement possible. Il avait souvenir avoir lu qu'il lançait des carapaces de tortues s'il se sentait en danger. Mieux valait l'attraper par surprise. Et c'est ce qu'il fit. Avant que la petite chose ne se rend compte de l'intrus, Lucius avait déjà abattu sa main sur lui et l'avait soulevé brutalement du sol. La moisissure colorée se débattit un instant, cherchant à lancer des choses vertes et rouges qui apparaissaient comme par magie de ses petits bras... oui des bras. Mais l'homme évitait soigneusement de mettre son visage à portée de tire et s'empressa de le mettre dans son sac, qu'il referma soigneusement. Étrangement, à peine posé dedans, le champignon s'immobilisa et ne fit plus aucun bruit. Le chat avait ensorcelé l'objet ? En tout cas cela l'arrangeait bien.

Une fois le sac à nouveau à l'épaule, Lucius reprit sa route, faisant demi-tour et retournant à l'intersection qu'il avait quitté pour attraper l'ingrédient et emprunta donc le chemin en face de lui.
Pour la fleur, ce fut encore plus simple de la dénicher. Il avait finit par trouver un bosquet de roses et d'autres en tout genre. Elle était parmi d'autres, l'attendant bien sagement. Il put la cueillir avec un grand sourire, assez satisfait de lui. Hélas, il en oublia d'être prudent et son coeur manqua un battement lorsqu'il entendit un souffle puissant à proximité. Le minotaure devait se trouver dans l'allée à face de lui. A l'intersection, il allait tomber nez à nez avec lui. L'humain était peut-être athlétique et courageux, il n'était quand même pas bête. Si la chatte lui avait dit de ne surtout pas se confronter à lui, même simplement le voir, ce n'était pas pour rien.
Il préférait ne pas tenter le diable et recula le plus discrètement possible, gardant à l'oeil la direction des bruits puissants. Il entre aperçu même une silhouette gigantesque alors qu'il tournait dans une intersection. Puis il prit la poudre d'escampette, pas besoin de s'attarder plus longtemps ici. Il avait toujours la fleur dans la main. Mais il attendrait d'être assez loin de la créature avant de s'arrêter pour la ranger dans le sac.

Mais alors qu'il prenait le chemin de la sortie, du moins celle qui semblait être celle qu'il avait emprunté à l'aller, comment aurait-il pu se procurer le dernier ingrédient. En réalité, il avait presque oublier de le chercher si le hasard n'avait pas mit un adversaire des plus singuliers devant lui.
Un garde armé, à l'armure colorée sortit soudain d'un virage, lance à la main et petits oeufs soigneusement peint sur son bouclier.
Son apparition surprit Lucius mais bien vite il eut envie de se moquer de lui. Quelle drôle d'allure ! Non vraiment il se serait payer une bonne tranche de rire si le souvenir traumatisant des oreilles de lapins coincés sur sa tête ne l'avait pas ramené à la réalité. Il était tout aussi ridicule...


"Vous là ! Que faites vous dans le Labyrinthe de la Reine ? je vais vous demander de me suivre sans opposer de résis... Mais.. C'est une fleur de la reine que vous avez à la main ! Sacrilège, vous le payerez de votre vie, mécréant !"

Lucius mit un certain temps à réaliser qu'il avait effectivement oublié de ranger la fleur dans le sac même s'il avait déjà distancé le minotaure depuis plusieurs minutes. Il garda pourtant son calme et haussa les épaules.

"Oh ça ? Je l'ai trouvé par terre, mais reprenez la si c'est tellement précieux !"

Il lança la fleur en hauteur dans la direction du garde en armure qui sembla légèrement déstabilisé par ce geste et hésita une seconde entre l'attraper et attaquer l'homme. Une hésitation qui lui coûta très cher.
Le mafieux s'élança vers lui et après avoir attrapé la lance d'une main, il la tira avec puissance hors de celle de l'ennemi et d'un mouvement fluide et habitué au combat, il le désarçonna en se servant de l'arme comme bâton qui frappa ses jambes et le fit tomber à la renverse.

Le garde eu le réflexe de maintenir son bouclier fermement, le sauvant in extremis d'une mort horrible. Lucius n'avait aucune pitié. Il avait tenté d'enfoncer la pointe de la lance dans son thorax, mais elle se brisa sur la protection peinturlurée.
Pourtant, il sembla s'en moquer. Si le torse était protégé, la tête ne portait qu'un casque basique. Brutalement, il frappa de son pied le garde en pleine tête ce qui l'assomma suffisamment longtemps pour que Lucius fasse le tour et lui brise professionnellement la nuque. Dans les règles de l'art de l'assassinat. Une chose qui valait mieux que les gens de Londres ignore. Il était à la base un acteur, pas un tueur à gages... Officiellement en tout cas !

Une fois assurée qu'il n'y avait plus de danger, il se détendit et se pencha pour ramasser la fleur tombée au sol. Son regard capta quelque chose accroché à la taille du cadavre. Une bourse ? Tient donc, que pouvait-il bien posséder, de l'argent ? A quoi ressemblait les pièces de ce monde d'ailleurs ?
Il se permit sans gène, de voler le mort et ouvrit la petite sacoche de toile. Mais à l'intérieur, il ne trouva aucune richesse, juste une petite fiole pleine d'une substance bleue. Il resta perplexe, puis réalisa qu'il en cherchait justement une. Vérifiant sur sa liste et sur l'étiquette de la fiole, il put constater qu'il s'agissait bien de la même chose. Quel heureux hasard !
Il ne put s'empêcher de laisser échapper un petit rire et un sourire sadique s'afficha sur ses lèvres.


"Le crime ne paie pas, hein ? Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences..."

Il fit danser le petit objet dans sa main puis le rangea précieusement avec la fleur dans son sac. Bien il avait réussi à tout obtenir. Il n'avait plus qu'à retourner dans la forêt. le chat pourrait ainsi lui concocter sa pâtisserie... Même s'il se demandait quel goût pourrait avoir pareille préparation avec des ingrédients comme ceux-ci. Il préféra ne pas y penser pour l'instant et put regagner la sortie après quelques minutes de repérages.
Ce ne fut pas sans une grande satisfaction qu'il put sortir du labyrinthe et s'éloigner de ce dédale étrange..
.



(DC Scott Evans) Modérateur et Animateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Jeu 1 Mai - 0:55
Ce qu'il était sexy le jeune homme avec ses petites oreilles bien installées sur le haut de son crâne. Allons, allons, il ne fallait pas gronder pour si peu ! Il fallait savoir se dérider et s'amuser aussi. Ce n'était pas des oreilles qui allaient le tuer. Puis il y avait un petit quelque chose d'attendrissant dans les oreilles en mouvement tandis que le blondinet grommelait tout seul. Un vrai plaisir pour les yeux n'empêche. Quel bonheur de pouvoir vivre de tels rêves ! Surtout quand ces derniers se passaient en aussi bonne compagnie. Haha le lapinou en venait même à miauler tiens ! C'est qu'il imitait bien le chat ! ... le chat ?

Mi-a-ou !!

Le comte se retourna pour faire face à la boule de poil qui était apparue entre temps. Le blond fronça tout d'abord les sourcils et failli taper le sol de son pied pour faire fuir la bête avant de se remémorer que c'était bien un chat qu'il devaient trouver de base. Et vu la fourrure plus que douteuse de ce dernier, c'était sûrement de ce félin là dont ils avaient besoin. Par contre que faire ? L'espace d'un instant, Judas eut l'horrible envie de se mettre à miauler à son tour histoire de rigoler un bon coup mais il se retint, se souciant de l'image qu'il pouvait renvoyer à son acolyte. Il était un comte voyons ! Une personne qui se devait de savoir se tenir en toute occasion, irréprochable, impecca...

Wouhouhouuuu !

Judas oublia tout de suite son image quand il vit la forme humaine du félin. Bon Dieu ce rêve était juste parfait ! Et avait un bon bonnet aussi. Au diable les politesses, il avait une belle créature devant les yeux. Laissant un peu tranquille son camarade, le comte prêta attention à la féline tout à fait jolie à regarder. Mais pas forcément à entendre. Il y avait chez elle un petit côté... autoritaire et grossier qui ne plaisait pas franchement au blond. Allons allons, quand on était jolie, on se taisait pour ne pas gâcher le spectacle ! Belle mais muette n'est ce pas ? Quoi que celle ci avait le mérite de ne pas être aussi fade que les autres mais tout de même ! Si Judas avait le droit de faire ce qu'il voulait dans son rêve, les autres c'était autre chose diantre !

Malgré cela, le blond écouta alors la tirade...ou plutôt ce charabia opaque dont leur faisait part la demoiselle. Mais qu'avait il bien pu boire avant de se coucher pour avoir un tel discours ? Kyle son majordome avait il forcé un peu trop sur la dose d'alcool dans son verre ? Cela l'étonnerait beaucoup et le blond ne chercha pas à comprendre davantage. Il comprit tout de même qu'ils avaient une liste d'objets non identifiés à rapporter, provenant du labyrinthe ainsi que des ennemis à éviter pour sortir vivant de ce manège ? N'était ce pas magnifique ? Aaah ce qu'il était doué pour clarifier les choses compliquées à comprendre ! Quel homme intelligent qu'il était !

Le blond fit un clin d'oeil la poitrine jeune femme avant de se tourner vers son acolyte, fermement décidé à se mettre au travail. Son sac sur le dos, Judas vira alors vers la gauche pour rentrer dans ce labyrinthe, veillant à ce que l'autre blond le suive aussi. Celui là...il ne le laisserait pas filer d'ailleurs. Bref.

- Enchanté, je suis le comte Stanhope, mais vous pouvez m'appeler Judas.

C'est qu'il y tenait à son titre de noblesse, ce n'était pas pour se résumer à un simple prénom que diable ! Il était un comte ! Le comte Stanhope !

Judas releva le bout de son nez pour admirer le labyrinthe. Ce qu'il était impressionnant. Belle envergure, lugubre, complexe, il voulait le même chez lui. A son réveil, il ordonnera à Kyle de commander de nouvelles haies pour agrandir son propre labyrinthe.

Ils marchèrent durant un bon moment lui et Eliot, c'était à se demander si ils allaient finir par trouver quelque chose dans ce manège. Alors qu'il adressait un regard à son collègue, il aperçut quelque chose au sol qu'Eliot allait écraser avec son pied. Il tendit alors une main pour attraper le bras du jeune homme et le tira vers lui pour le tenir contre son torse. Un pur hasard bien évidemment ! Judas souffla à son oreille.

- Attention...je crois que nous avons trouvé un ingrédient...

Et effectivement, deux petites fleurs se tenaient l'une à côté de l'autre, pile celles qu'ils cherchaient. Une véritable aubaine ! Le blond se pencha donc en avant pour les cueillir lorsqu'il entendit un bruit. Il releva le regard pour apercevoir un garde au bout du chemin. Garde qui les prit en flagrant délit et ne tarda pas à courir vers eux, dans la ferme intention de leur mettre la main dessus. Le noble grimaça en rangeant les fleurs donc son sac. Bon, eh bien il allait falloir agir. Puis, ce n'était qu'un rêve après tout, au pire il se réveillerait. Judas se mit alors en position, l'oeil vif, droit devant lui vers le soldat qui filait à vivre allure. Au dernier moment, le blond attrapa ses oreilles de lapin et les brandit à la manière d'une épée, sûr de lui.

- En garde ! Je suis armé !

Il se mit ensuite à éclater de rire devant l'air quelque peu perturbé du soldat qui ne sut pas trop quoi penser de ce qui se dressait devant lui. Il eut un moment de flottement durant lequel Judas put esquiver l'épée, se retrouver derrière lui et lui donner un coup de pied...pile entre les deux jambes. Là dessus le blond se mit à cavaler en encourageant Eliot à en faire de même. Il ne put s'empêcher de rire de nouveau tant il trouvait la situation amusante. Quel beau combat ! Pas très distingué certes mais bon, on ne faisait pas dans la dentelle quand on était dépourvu d'épée face à un adversaire armé. Le rire de Judas retentit dans le labyrinthe pendant quelques instants.

Dans sa course, il ne vit pas un obstacle et trébucha, se rétamant de tout son long par terre. Grimaçant, le comte tourna la tête pour apercevoir une sorte de gros champignon, lui lançant une carapace. Il se tordit alors pour éviter de justesse l'assaut et se mit sur ses deux jambes en faisant des signes à son acolyte. C'est que le mollusque à pattes avait l'air en colère et prêt à se battre lui aussi !

- Eliot ! Capturez le pendant que je l'occupe !

Il devait être beau Judas à sautiller ça et là pour éviter les carapaces. Mais à son regard, Eliot ne devait pas trop traîner non plus. De plus le champignon ne resterait certainement pas indéfiniment sur le champ de bataille. Autant le capturer vite puisqu'il avait la taille qui convenait.

Lorsque son collègue se chargea de la bête, Judas s'accroupit un peu pour reprendre son souffle avant de se redresser et devenir constater la belle prise. C'est qu'elle pesait son poids n'empêche quand on prenait la peine de s'y intéresser. Voilà une bonne chose de faite ! Judas remercia Eliot pour son aide, se remettant peu à peu de son sport forcé. Il s'approcha aussi pour vérifier que la bestiole ne bougeait plus, parfait.

Maintenant proche, le comte releva le regard pour observer un peu son acolyte. Il tendit ses bras et attrapa les deux oreilles de lapin fièrement dressées sur le crâne du lapinou au départ réticent. Il adressa un sourire charmeur à Eliot, loucha un bref instant sur sa bouche.

- Je pense que vous n'avez plus besoin de cela. Hm..il nous reste la bouteille, n'est ce pas très cher ?

Un regard quelque peu de braise et Judas se recula pour ne pas trop s'imposer non plus au jeune homme. Il l'invita ensuite à continuer leur route, non sans songer au minotaure qui n'avait toujours pas montré le bout de son museau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Jeu 1 Mai - 10:33
Apprendre qu'Alan était un fantôme fit un choc au jeune Duc. Il avait pâli, caché sa gêne sous un sourire et s'était repris. Cela faisait beaucoup d'un coup et, à présent, il regrettait d'être là avec ces deux personnes. Après tout, il était un demi démon, combien de temps un médium - si c'était bien ce que sous-entendait Nathanaël avec le terme "certains dons" - et un fantôme mettraient à découvrir sa vraie nature ? Et ensuite, que se passerait-il ? Son calme ne revint que lorsqu'il se rappela que c'était un rêve, SON rêve. Enfin...

"Un fantôme ? Première fois que j'en croise un."

Il avait bien remarqué qu'Alan avait détourné le regard, alors il se rapprocha et le pinça avec un sourire.

"Vous m'avez l'air très réel pour un fantôme. Continuons."

Ils avançaient, et à chaque embranchement Leslie marquait celui-ci, avec discrétion mais de manière à pouvoir retrouver ses traces. Il avait un trop mauvais sens de l'orientation pour risquer d'agir autrement, pour tout avouer. Depuis que Nathanaël avait parlé de pièges, le brun n'avait plus parlé, tendu. Il essayait de ne pas se focaliser sur l'incongruité de la situation - un chat, un fantôme, des oreilles de lapin, le fait qu'il soit en tenue d'intérieur - voir le bon côté des choses, en un sens. Et s'ils ne trouvaient pas tout ? Leslie commençait aussi à s'inquiéter à ce sujet. Après tout, le chat avait été très clair sur la quantité qu'ils auraient à trouver et le fait que ce serait compliqué d'en trouver pour trois. Ce qui faisait qu'il se sentait sur la sellette : les deux autres se connaissaient et iraient certainement l'abandonner dans un coin si le besoin se faisait ressentir. C'était normal, il aurait fait pareil s'il avait été là avec quelqu'un qu'il connaissait par rapport à un inconnu : parfaitement humain comme réaction.

"Ah, je crois qu'on a de la chance..."

Le brun se baissa, récupérant deux petites fleurs rouges et jaunes. Cela ne fit qu'augmenter son inquiétude, alors qu'il les rangeait dans le sac commun avec délicatesse. Deux et non trois... Pourtant, il avait beau regarder autour, il n'y avait rien de plus. Ces choses ridicules ne poussaient-elles pas en plate-bandes ? Il allait rester sur le carreau, c'était certain. Légèrement raide, Leslie se remit à marcher rapidement, l'angoisse le prenant au ventre. Bien sûr, rien n'indiquait que Nathanaël et Alan le laisseraient seul, c'était une supposition basée uniquement sur le fait qu'ils ne trouveraient peut-être pas assez d'ingrédients pour trois, mais plus il y pensait, plus cela lui semblait plausible...

Il ne fit pas attention lorsque quelque chose lui frappa la jambe, le faisant perdre l'équilibre et trébucher lamentablement, tombant en avant pour offrir une vue intégrale sur le haut de ses cuisses dorées. Un chapelet de jurons colorés et peu discrets s'échappa de sa bouche délicate alors qu'il se redressait partiellement, rejetant ses cheveux en arrière, il se figea. Il eut tout juste le temps de mettre un bras devant son visage pour bloquer une seconde carapace, grognant de douleur.

Un champignon, un champignon énorme. Et en plus, il balançait des carapaces...

"Il nous le faut !"

Vu la taille, celui-là au moins il y en aurait pour trois ! Restait à l'attraper...


Dernière édition par Leslie J. Flynnwood le Ven 2 Mai - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

卍※✟Haunted Soul✟※卍


Messages : 181
Date d'inscription : 12/07/2013

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Ven 2 Mai - 13:19
Nom d'un chat... Cette histoire était vraiment des plus bizarres... Alan matérialisé et avec son bras intact, un bel inconnu en tenue légère, un chat ou plutôt une chatte bizarre, de la fumée, des épreuves, des ingrédients à trouver... Non mais décidément, il n'avait rien avalé ni lu de si bizarre pour en arriver à un rêve pareil. Ça ne l'étonnerait pas s'il était dans la tête d'Alan mais il ne comprenait pas pourquoi il y était justement. A moins que l'esprit s'y était infiltré durant son sommeil, et s'il le possédait à nouveau ? Alan passerait un sale quart d'heure au réveil... Mais cela expliquerait la présence d'un homme qu'il ne connaît pas... Quoi peut-être se sont-il déjà croisés.

En même temps, ce rêve semblait vraiment trop réel.... Chacun ici ne semblait savoir ce qu'il se passait, y compris cet idiot d'Alan qui malgré ses airs, n'en savait pas plus que les autres.

Apparemment, ni Alan, ni Nathan ne semblaient se soucier de la nature de Leslie. Soit ils ne le sentaient pas, soit il n'en avaient rien à faire. Chacun semblant plus préoccupé par la situation et ce qu'ils devaient faire pour en sortir.
Le bel inconnu ténébreux n'avait jamais rencontré de fantôme ? Alan sourit alors en approchant, sous le regard réprobateur de Nathan... Il allait encore oser son numéro de charme... Idiot...

« Je suis honoré d'être votre première fois spirituelle. »

N'importe quoi... Qu'est-ce qu'il pouvait dire comme conneries parfois...

Nathan détourna le regard pour s'assurer qu'ils n'allaient pas dans une mauvaise direction, bien qu'il ignorait totalement où ils allaient... A droite ? A gauche ? Tout droit ? Parfois on pouvait voir que c'était clairement un cul de sac mais la seconde d'après, la haie qui barrait le passage avait disparut dans un bruit sourd et brutal. Eh ben... Ils ne sont pas sortit du sable...

La voix du blondinet l'arracha de sa concentration. Que se passait-il ? Étaient-ils attaqués ?! Tournant vivement la tête vers les deux autres, il vit un Alan qui se tenait les côtes.

« Aouh ! Non mais vous êtes dingue ?! Ça fait mal ! »

De quoi ?... Nathan ne pu s'empêcher de rire, Alan ne l'avait pas volé celle-là. Poursuivant malgré tout le chemin, mieux valait ne pas s'attarder et quitter le plus rapidement possible ce labyrinthe de l'enfer... En fait il lui faisait un peu penser à celui du jardin de Judas... Mais en pire... Était-ce une mauvaise blague du Comte ?.. Qui sait...

Alors que chacun avançait, leur compagnon de route trouva le premier ingrédient. Deux fleurs. Aucun des deux blonds ne les avaient vu. Nathan sourit légèrement à la découverte même s'il comprenait qu'il leur en manquait une.
« Vous avez l’œil. » Dans sa tête il n'était pas question de laisser le brun en arrière surtout s'il avait trouvé les fleurs. Il leur fallait la troisième. « Alan, ouvre l’œil, il nous en manque une... »

A peine quelques pas, là non plus ils ne l'avaient pas vu venir. Leslie à terre, Nathan écarquilla les yeux. Alan vient près du Duc pour l'aider à se relever alors que Nathan, qui entendit les paroles de Leslie, se précipita et se jeta de tout son long sur le dit champignon. Il aurait peut-être quelques hématomes mais tant pis. C'est qu'il se débattait en plus ! « Alan, viens m'aider ! » Vu la taille et l'agitation du champignon, de l'aide ne serait pas de refus. A deux ils parviendraient bien à le fourrer dans la sacoche. Ce ne fut pas chose facile, mais ils y étaient arrivés. Une fois la tâche terminée, Nathan s'approcha de Leslie pour voir s'il allait bien. « Vous n'avez rien de cassé ? »

Non mais qu'était-ce donc cet endroit ?.... Qu'allait-il leur arriver encore. Des bruits de pas ? Un souffle rauque ? Leslie à peine remis sur ses pieds, Nathan attrapa sa main pour partir à l'opposé. Il ne voulait pas chercher à comprendre ni rencontrer la bestiole qui faisait un tel bruit. Sauf qu'ils manquèrent de se prendre une haie dans la figure... Paf, apparut comme ça, comme par magie. « Bon sang ! C'est pas vrai ! » Au moins ils avaient courut assez loin pour avoir un tout petit peu d'avance. Une haie poussée droit devant, mais en revenant un peu en arrière, une autre avait laissée le passage... Sans doute n'avaient-ils pas le choix. Alan lui avait suivit le duo bien sûr. Pas question pour l'heure de les laisser en plan. « Ah vous êtes là... Mieux vaut ne pas traîner... La bestiole risque de ne pas tarder à arriver. Par là on dirait qu'il y a un passage. » Montrant l'ouverture tout juste apparut.


My Lovely Alan, My Shadow:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Sam 3 Mai - 22:05
Alors que Leslie était par terre lamentablement, Alan vint galamment l'aider à se relever. Ce n'était pas de refus, mais le champignon passait avant. A peine debout, le brun laissa les deux blonds mettre le champignon dans le sac : il les aurait gêné plus qu'autre chose, tout simplement. Le jeune homme releva les yeux vers Nathanaël lorsque celui-ci lui demanda s'il allait bien.

"Rien de grave, juste quelques bleus."

Là où il avait reçu les carapaces, s'entend. Décidément, les labyrinthes avaient une dent contre lui. Il n'eut de toute façon pas le temps de vérifier que tout allait bien, car Nathanaël l'attrapa pour le tirer derrière lui. Leslie boitilla légèrement au début, le temps de s'habituer à l'hématome qui ornait son tibias, puis réussit à prendre le rythme. Après tout, il n'avait pas envie d'être transformé en pâté pour minotaure ! Ou n'importe quoi d'autre que ce soit. Ils eurent une infime pause, le temps de chercher leur chemin... Jusqu'à arriver sur une longue ligne droite, sans tournant aucun. Sans réfléchir plus, parce qu'ils avaient quand même un gros truc sur les talons, Leslie les tira dans la haie, se blottissant contre eux pour prendre le moins de place possible. En d'autres circonstances, la situation aurait pu lui plaire, mais là Nathanaël - car comme le blond lui avait tenu la main, Leslie s'était automatiquement agrippé à lui et avait tiré Alan dans son dos - devait sentir son coeur s'emballer. Cela ne s'arrangea pas lorsqu'ils entendirent le pas lourd de la bête passer juste à côté d'eux. Le brun ne voulait pas regarder, surtout pas. Il voulait rester blotti contre Nathan le temps que ça se tasse, et peut-être qu'en rouvrant les yeux il serait à nouveau dans son lit...

Hélas non. Il s'écarta lorsque les bruits cessèrent, nullement gêné d'avoir été aussi proches des deux. Il jeta un regard au sol, fixant l'empreinte de pas du minotaure, plus grande qu'un de ses pieds.

"Hé bien, j'espère qu'on ne le recroisera pas, lui..."

Leslie avait à peine murmuré cela et planta son regard d'émeraude dans les yeux de Nathanaël. Tout cela n'était vraiment pas rassurant... Il hésita un instant sur la direction à prendre, puis soupira. Il avait perdu le chemin de toute façon, et voir une des croix qu'il avait fait au sol à quelques mètres devant eux ne faisait que confirmer qu'ils étaient perdus.

"Plus un geste !"

Leslie sursauta, se retourna. Un garde ? Et même, celui-ci avait l'air très menaçant. Et pas du tout charmable, bien que ce fut l'idée première du demi-incube. Pourtant... pourtant il ne put s'en empêcher, levant les mains en signe de reddition tout en dévoilant une partie de son épaule ambrée.

"Ne me faites pas de mal ! Je... Je vous en prie, ces deux malotrus m'ont forcé à les conduire ici ! Ils m'ont même frappé ! Je.. je pense que ce sont des voleurs, protégez moi !"

Le brun vit, au regard un peu perdu du garde, que celui-ci hésitait, surtout devant la marque sur son avant bras... Il se plaça donc derrière lui pour être "protégé", faisant un clin d'oeil à Nathanaël et Alan. Parce que maintenant, c'étaient eux la cible du garde... Jusqu'à ce que Leslie assène ses deux poings sur la nuque de celui-ci. Il eut un sourire satisfait lorsque le garde s'écroula.

"Imbécile."

Sans gêne, Leslie fouilla le garde et se força à sourire.

"Notre dernier ingrédient..."

Il leur fallait une dernière fleur. Sinon, Leslie allait se retrouver coincé ici... Lorsqu'il glissa l'ingrédient dans la sacoche, le brun se pendit au bras d'Alan, bien décidé à jouer la sangsue et à ne pas les lâcher.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Beware of the Cat~♥ ✟


Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 27
Localisation : Devant One piece *_*

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Dim 4 Mai - 16:09

Après vos mésaventures dans le Labyrinthe, il vous est enfin possible de retourner sur le lieu où vous avez rencontrer la femme chat.
Vous avez de nombreuses questions en tête mais impossible de dire si vous parviendrez à les lui poser. Elle n'avait pas semblé vouloir vous donner la parole la dernière fois.
Vous arrivez, observant les alentours pour la voir. Mais vous ne parvenez pas à la trouver. Finalement après un petit moment d'attente et de recherches, vous la voyez apparaître dans son nuage habituel de fumée. Cette fois-ci c'est dans un fauteuil semblant moelleux qu'elle se montre. Nez dans un bouquin au titre impossible à traduire. Elle semble ne pas avoir réalisé que vous étiez là et pourtant elle montre soudain que c'est pourtant le cas, en levant une de ses mains. Elle fait dessine un cercle de son index et aussitôt votre sacoche s'ouvre, faisant sortir les ingrédients durement trouvé pour qu'ils se posent docilement près du chaudron.
Le chat ferme son livre et pose son regard sur vous, laissant apparaître un étrange sourire.

"Toujours en vie, hein ? Vous êtes plus résistants que je n'aurais cru. Chose promise, chose due, je vais préparer la recette qui vous permettra d'accéder à la 2eme zone. Celle-ci détient de nouveaux ingrédients qui donneront la possibilité de vous rendre là où se trouve l'objet de vos convoitises."

Elle se lève et s'approche du récipient. Sans attendre d'avantage, elle se met au travail, mélangeant les objets avec d'autres qu'elle possédait déjà.

*FOIRE AUX QUESTIONS : Vos personnages veulent poser des questions au chat ? C'est l'occasion de les inclure. Elle y répondra -ou pas- lors de sa prochaine intervention. Choisissez bien ce que vous voulez lui demander et comment vous les lui demanderez. *

La préparation semble compliquée et la demoiselle fait la sourde oreille à vos paroles. Bien sûr, elle les entend, mais n'a aucunement l'intention d'y répondre. Finalement au bout de plusieurs longues minutes, elle en ressort le résultat final qui, malgré les ingrédients de base, semble assez savoureux. Cela à la forme d'un macaron au chocolat. Il y en a un pour chaque joueur.
Cependant, alors qu'il vous semble judicieux de le prendre, elle vous arrête et vous observe avec un air dur.

"Je vous conseillerais de le manger qu'une fois arrivée à destination, sinon il ne fera plus effet et vous n'aurait plus qu'à recommencer votre récolte dans le Labyrinthe. Il vous permettra de léviter pour que vous puissiez accéder à la zone du manoir aux poupées."

Elle réalise qu'elle n'avait pas encore mentionné la 2eme zone et commence à s'expliquer.

"Cela se trouve sur ce chemin là, à votre droite. Il s'agit d'un gigantesque plateau de jeu... pour poupées. Ce bâtiment a plusieurs étages et de nombreuses pièces. je ne dirais pas que cela est aussi labyrinthique que le premier, mais faites quand même attention à ne pas vous perdre. De plus, sachez que l'endroit est à taille humaine. Les poupées que vous croiserez seront donc à votre taille. Pour la plupart elles sont inoffensives et immobiles... Mais il y en a une qui ne l'est aucunement. Il paraît qu'elle est hantée. Nombreux ont été ceux qui ont essayé de la neutralisé, mais ils ont tous finit avec un membre en moins. Moi-même j'ai faillit y perdre une mimine la dernière fois que ma route a croisé la sienne. Elle est difficile à reconnaître des autres. Elle vous observe, tourne la tête à votre passage, mais certaine font la même chose. Non vous ne pourrez la reconnaître que lorsqu'elle décidera de s'en prendre à vous... Avec sa belle paire de Ciseaux.
Il parait qu'elle jalouse les êtres de chairs..."


Le chat frissonne et retourne s'assoir dans son fauteuil, prenant son livre entre des mains.

"Ah oui, faites également très attention à deux autres choses: Le gâteau ne fera plus d'effet au retour, il faudra donc trouver la plante en pot qui vous permettra de glisser jusqu'au sol. Et si jamais les murs tremblent durant votre excursion, cachez vous le plus vite possible car il se peut que l'un d'eux s'ouvrent. Après tout, je vous rappelle que vous allez visiter une maison de poupée à échelle humaine... Je vous laisse donc deviner la taille de celui qui voudra y jouer."

Ouvrant son livre à la page où elle s'était arrêtée, elle lève une dernière fois les yeux et un sourire moqueur apparaît.

"Au fait, le Minotaure ne vous a pas trop traumatisé, j'espère ? Il parait qu'en réalité de ne serait qu'un costume grotesque que les Tweedle auraient conçus pour effrayer les touristes. Après, personne ne peut affirmer ces dires, puisqu'il est conseillé de ne jamais tombé nez à nez avec... Danger public ou énorme attrape nigauds... à vous de voir ♥."

Elle leva son livre et replongea dans sa lecture au même moment où elle disparu, vous laissant à nouveau seul avec votre gâteau. Près de celui-ci, une nouvelle liste est posée. Il semblerait que c'est à nouveau partit pour une excursion...

Liste des Ingrédients:
 

******
ZONE 2: MAISON DE POUPÉES

Vous voilà dans le rôle d'une poupée ! Ou presque. Pour trouver les prochains ingrédients, il va vous falloir pénétrer dans une maison de poupée. Pour y accéder vous allez devoir manger le Macaron au chocolat qui vous fera léviter et ainsi vous faire monter jusqu'au plateau de jeu. Vous voilà fins prêts à entrer dans cette maison qui ne vous dit rien qui vaille. Il y a quelques étages et un grenier, ainsi que des poupées un peu partout dans chaque pièce. Elles sont, pour la plupart, inoffensives. Toutefois, il va falloir être très prudents car des « géants » guettent à l'extérieur et s'empareront de vous s'ils vous voient bouger. Lorsque vous apercevrez des ombres ou que vous sentirez le sol trembler, cachez vous ou immobilisez-vous sur-le-champ et faites semblant d'être une poupée jusqu'à ce que le danger soit passé.


♦ Vous avez deux semaines pour accéder à la Zone 2.
♥ Il pourra y avoir des interventions mais elles ne sont pas Automatiques, ni Obligatoire. Il se peut donc qu'il n'y en est pas du tout.
♣ Vous pouvez poster en une seule fois ou en plusieurs parties vos aventures.
♠ Pour ceux n'ayant pas terminé la Zone 1, il vous est encore possible de le faire. Il faudra juste essayer de rattraper votre retard avant la fin de l'event.
♦ Notez pour ceux qui n'ont justement pas finit la zone 1 de ne pas Inclure les Informations que le Chat va divulguer dans cette intervention, merci.
♥Pour toutes question concernant l'event, vous pouvez nous envoyer un mp à Law ou à moi.



(DC Scott Evans) Modérateur et Animateur
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 117
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Là où l'on ne m'attend pas...

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Mer 7 Mai - 9:56
Le labyrinthe…une immense étendue de vert, des haies hautes de plus de 2 mètres grouillant d’insectes et de tas d’autres bestioles qu’il valait mieux ne pas croiser. L’odeur qui émanait de cet environnement était loin d’être celle du jardin de bonne maman avec ses milliers de roses et d’herbes aromatiques. Ici, on sentait un relent d’humidité, de mousse comme lorsque la pluie commence à tomber sur la terre après une longue sécheresse, et aussi le danger.
L’hybride semait ses dessins comme le petit poucet ses cailloux. Pourtant, elle déchanta bien vite. Bien sûr, ici quoi de plus normal que des buissons qui se déplacent, que des lianes qui se tortillent pour vous attraper les chevilles et que des bourdons qui semblent se moquer de vous dès que vous avez le dos tourné…Et puis, un labyrinthe déjà ce n’était pas du gâteau alors un labyrinthe qui changeait de forme…je vous jure. La jeune femme s’en était rendu compte au moment où elle avait voulu faire demi-tour pour marquer une bifurcation où elle avait tourné à droite. Sauf qu’à l’endroit même de la bifurcation, il n’y avait plus rien et que l’un de ses dessins venait d’apparaître sur la haie à sa gauche…

« Crotte…si les murs se déplacent c’est plus du jeu. En plus s’ajoute le risque d’être écrasé entre les parois. »

Elle soupira, décidément cela devenait de plus en plus compliqué. Il fallait mettre un terme à cela. Après avoir courut sans but pendant un long moment (où court tout dépendait du point de vue et du niveau essoufflement de la personne qui court mais puisque l’on parle d’un monstre qui possède des facultés pour le moins étrange on ne peut pas se fier à cette caractéristique…) la jeune femme se retrouva au beau milieu d’un champ de champignon. Un champ au milieu d’un labyrinthe, cela ne devait pas être pratique pour les récoltes, cela devait nécessiter de nombreux jours pour avoir ces champignons.

« Il doit bien y avoir celui qui je cherche au milieu de ces mycètes… »

Elle se mit à déambuler tâtant les différents champignons, observant les couleurs et les motifs sur leur chapeau. Certains avaient des hauts de formes et semblaient très fiers, d’ailleurs ils ne poussaient pas à proximité des autres…D’autre tout bariolés se dandinaient sous l’effet du vent (ou alors ils sautaient à cloche pied…allez savoir.) Enfin, elle repéra un mouvement du coin de l’œil. Il s’agissait d’un petit champignon vert de la tête aux pieds, qui semblait vouloir se cacher. Après lui avoir jeté une brindille de bois et constaté la rapidité avec laquelle il projetait ses carapaces, Melwyn s’en empara. Elle épuisa ses réserves de carapaces en le pourchassant et l’asticotant avec ses brindilles (ce qui ne plaisait pas à la végétation aux alentours qui se rapprochait dangereusement). Puis elle alla le ramasser.

« et d’un..maintenant où trouver un Fizwizbiz."

Et zut, voilà qu’elle parlait à nouveau à voix-haute. Comme si quelqu’un allait pouvoir lui répondre. Etonnament ce fut le cas, des millions de petites mouches se mirent à clignoter et à former une flèche brillante dans l’air. N’ayant pas d’autre option, elle suivit leurs indication jusqu’à tomber sur une immense bestiole qui tournait autour d’une minuscule fleur rouge à poids jaune. Les deux d’un coup c’était trop beau pour être vrai…Elle remercia les mouches d’un signe de tête et s’avança sur le terrain. Une odeur très marquée vînt la prendre à la gorge. Alors soit cet insecte puait comme un chacal soit….

Le souffle dans son cou lui indiqua que la deuxième possibilité était la bonne. Voilà le minotaure. Levant les yeux au ciel, elle s’avança sans se retourner vers ses proies. Elle cueillit la fleur sans soucis et se dit qu’il allait falloir sprinter si elle ne voulait pas qu’elle fane avant d’être revenue devant le chat. Et l’insecte…bah il la suivit vu qu’elle avait pris la fleur. Aussi simple que cela. Bon c’est sûr elle avait toujours ce souffle derrière elle et maintenant un pas lourd qui faisait trembler tout le sol ce qui ne rendait pas la marche évidente. Mais bon, elle avait entendu dire une fois qu’il ne fallait pas courir devant un animal sauvage sinon forcément il allait vous courir après. Et puis elle n’avait rien à perdre. Il était trop près pour qu’elle espère le distancer.

Après avoir réfléchit pendant un bon quart d’heure, elle trouva enfin un plan d’action. Elle allait trouver au minotaure une cible beaucoup plus attirante et amusante qu’elle. Elle se fia à son ouïe et se dirigea droit vers une patrouille de cartes. Brusquement elle se mit à courir et les percuta de plein fouet alors qu’elle était encore suivie. Le fouillis qui en résultat lui permit de s’éclipser discrètement et elle escalada une haie pour avoir une meilleure vue d’ensemble. Derrière elle, un minotaure qui jouait au carte, devant elle les champs de champignons, et là bas…oui ce petit carré blanc ce devait être sa porte, celle qui l’avait emmené dans cet endroit. Elle courut sur le sommet des haies, sautant au dessus des lianes qui voulaient l’attraper et évitant les trous que la haie tentait de faire sous ses pieds. Enfin elle franchit la porte et se retrouva sur le sentier. Il ne lui restait plus qu’à retrouver mimine…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

卍※✟Haunted Soul✟※卍


Messages : 181
Date d'inscription : 12/07/2013

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Mer 14 Mai - 14:08
S'ils avaient eu plus de temps, Alan et Nathan auraient pris soin de Leslie mais il était trop tôt à ce moment là pour relâcher son attention. Chacun poursuivait son chemin, tous les trois, veillant à ce que rien de louche n'arrive, mais c'était sans compter les bestioles et autres créatures qui pouvaient peupler ce monde étrange. En d'autres circonstances, se retrouver coincé tout contre un beau jeune homme aurait pu plaire à Alan, mais là il était plus inquiet qu'autre chose. Nathan lui en était quelque peu embarrassé par la tenue légère du beau brun, mais il n'avait encore jamais songé à quoique ce fut de charnel avec un homme. Le Comte Stanhope lui avait relativement évoqué des choses, ne serait-ce que par le regard et surtout les commentaires d'Alan. Il avait gardé Leslie contre lui le temps que la bête passe. Alan de nature curieuse avait regardé du coin de l’œil. Une fois certains que le montre était passé, il quitta le petit refuge pour leur laisser de la place.

Nathanaël acquiesça à la remarque de Leslie, moins ils le voient, mieux c'est. Bon... Il était temps de reprendre la route. Un petit sourire au beau brun pour l'encourager, il ne se débrouille pas si mal, seul, il serait sans doute déjà mort. Alors qu'ils regardaient par où aller, une voix se fit entendre. Un garde... Manquait plus que ça... Alan se rapprocha du duo mais autant Nathan qu'Alan furent surpris par les paroles du brun. Le traître ! Mais Nath compris en voyant le regard du jeune homme et retint Alan. Il ne broncha pas, pas plus qu'Alan et ils furent tout aussi étonnés de voir le brun agresser et maîtriser le garde. Le dernier ingrédient, mais y en avait-il assez ? Tant pis... Ils purent reprendre leur escapade, trouver un chemin en espérant que ce fut le bon. Alan s'arrêta un instant pour refaire son lacet défait.

C'est là qu'il vit une petite fleur, la troisième. Il la ramassa et la mit dans sa poche pour le moment. Ce n'était pas qu'il voulait la garder secrète puisque là ils en avaient assez, mais les deux se sont à présent éloignés de l'autre côté. Soit, il pourra les rejoindre très vite, il ne traîna pas cependant. Juste que cette grosse bestiole l'intriguait. Il les rejoint et sourit à Leslie qui se pendait à son bras. Ah si toute cette histoire n'était qu'un rêve, ce serait dommage, vraiment.

« Vous êtes incroyable quand même. »

Ils trouvèrent enfin la sortie, le chat qui raconta d'autres sornettes. Ils purent mettre les ingrédients dans le chaudron, Alan y ajouta sa fleur aussi. Ainsi il y en avait pour tout le monde, cette fois-ci.

La suite ne leur disait rien de bon.... C'était d'un compliqué.... Quel rêve tordu !

Soit, pas de question pour Nathan ou Alan, de toute façon ils ne s'attendaient à aucune réponse donc...
Le gâteau en main, ils purent se rendre à l'endroit désigné, le plateau de poupée. Direction la droite. Arrivés à destination, Nathan regarda Leslie et Alan. C'était le moment pour manger ce fichu macaron.

« La barbe, vivement qu'on se réveille ! » Alan se pinça le bras mais il ne se réveilla pas.

Tous les trois commencèrent à flotter après avoir avalé la friandise. Les choses sérieuses commençaient. Un coup d’œil sur les alentours. C'était à se demander où ils étaient tomber... Bref... avancer prudemment était la meilleure chose à faire. Ils étaient trois donc ils avaient plus de chance. Des géants, des poupées, des étages et des ingrédients. Soit. En silence, ils pouvaient ratisser un étage en se répartissant les zones dans chaque pièce. Alan pris la droite, Nathan alla sur la gauche et Leslie pouvait prendre la zone centrale. Alan trouva une perle après quelques minutes de fouille, mais le sol se mit à trembler. Il valait mieux se cacher. Nathan s'accroupit derrière un petit meuble, Alan se colla contre un mur et fit signe à Leslie de se cacher dans le coffre face à lui, en plus il y avait peut-être quelque chose d'intéressant dans ce coffre. Quand les tremblements cessèrent, Nathan fouilla dans un placard et y trouva un poney rose qui chante. Tant pis pour la bestiole, il lui arracha trois crins de sa belle crinière. Revenant vers le petit groupe, il essaie de repérer les lieux encore, ces poupées foutent vraiment la trouille.

« Il nous manque donc... » Nathan regarde la liste avec Leslie.

« Un flacon et deux perles... J'espère qu'on aura de la chance... à l'étage.... »

Il se décida à avancer vers l'escalier, prudemment, en s'assurant que les deux autres le suivaient.


My Lovely Alan, My Shadow:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

† Sweet Psychopath †


Messages : 770
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Mer 14 Mai - 17:50

Oyez, oyez !

Suite à l'absence évidente de participation lors de cette manche, nous avons décidé de vous accorder une semaine supplémentaire. Vous aurez donc jusqu'au dimanche 25 mai pour participer à cette manche.

Nous comptons vraiment sur vous pour rendre cet event mémorable et divertissant !

Si jamais vous avez un empêchement, merci de prévenir le staff, ainsi que votre partenaire éventuel.

Le staff vous remercie et vous souhaite une bonne semaine ! ^.^





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 117
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Là où l'on ne m'attend pas...

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Jeu 15 Mai - 19:38
Enfin, de retour devant la minette la rosette n’eut d’autre choix que de..se taire et d’écouter. Encore une fois elle n’eût pas son mot à dire. D’accord l’hybride n’était pas très bavarde mais quand même, un minimum d’informations ne serait pas de refus. Et puis elle avait mérité une récompense non ? Elle avait obéit et rapporté tout ce que le chat avait réclamé. Peut être qu’il faudra qu’elle pense à prendre du lait pour la prochaine fois…histoire de l’amadouer.

L’objet de ses convoitises ? Il n’avait jamais été question de cela avant si ? Où alors elle n’avait pas bien compris le sens de la quête.Parce que si elle se souvenait bien, il s’agissait de sortir d’ici et donc de fabriquer des potions pour fabriquer des potions (ou gâteaux on ne va pas chipoter sur les mots), un peu comme des cubes encastrables quoi. Et tout ça pour quoi ? Bah pour sortir d’ici. Bah oui parce qu’il n’y avait pas de porte et que ça aurait été beaucoup trop simple de faire juste une porte.
Pendant que la minette se lance dans la préparation culinaire, et visiblement, il lui fallait de la concentration. Melwyn hésita un moment, la déranger et lui poser enfin les questions qui la turlupinaient depuis un long moment déjà où la laisser faire tranquillement. Il ne fallait pas qu’elle se loupe dans la mixture. L’hybride était déjà un monstre, inutile d’en rajouter comme cela.

Après un moment de silence, elle se décida. Une seule question on verra bien, peut être qu’elle répondra, peut être pas.

« Quel est votre but ici ? Je veux dire, vous avez bien une raison d’être ici, d’aider. Personne n’aide gratuitement. »
La question était vague et pouvait laisser de nombreuses interprétations, mais bon la jeune femme se doutait que si elle demandait un truc du genre « Comment on est arrivé ici ? Comment on fait pour sortir ? » Elle n’aurait pas de réponse, où alors une réponse qui ne lui servirait pas. Alors autant tenter autre chose.

Elle se saisit du macaron et écouta avec la plus grande attention les nouveaux conseils qui lui permettront de franchir le niveau suivant sans y laisser trop de plumes. Ici, il faudra léviter. Dommage ce monde même s’il n’était pas comme celui d’où elle venait, n’était pas non plus celui des rêves, il n’était pas possible de faire apparaître une grosse barbe à papa où un petit bateau pour voguer sur les flots. Il fallait suivre les règles.

Melwyn remercia le chat d’un signe de tête et suivit le chemin désigné jusqu’à arriver à la maison. Elle leva les yeux..et vit qu’en effet, il s’agissait d’une maison normale. Peut être que ces « poupées » n’étaient que des humains normaux ce qui dans ce monde anormal ne l’était pas. Pourtant l’ambiance et l’atmosphère qui y régnait était malsaine. Beaucoup moins gaie que celle du labyrinthe…Ici on n’entendait pas les oiseaux chanter, ni les pas des soldats cartes qui marchaient au pas. Haussant les épaules et puisque quand faut y aller bah faut y aller, Melwyn dégusta le macaron et s’engaga dans la demeure en quête des fameux ingrédients.

A l’intérieur, des poupées en effet mais horriblement réaliste. Sans s’approcher, Melwyn avança rapidement essayant de ne pas trop rester au même endroit pendant trop longtemps. Les poupées la suivaient du regard et certaines semblaient même changer de place. Ainsi ces deux petites filles qui buvaient le thé étaient maintenant occupées avec des couteaux…des couteaux dans une scène de thé ? Etrange….

Avançant rapidement elle parcourut quelques pièces, essayant de ne pas se perdre dans ce dédale et chassant la chair de poule qui s’emparait d’elle lorsqu’elle voyait de trop près une poupée particulièrement réussie. On dirait presque qu’il s’agit de vraies personnes que l’on a plongé dans de la cire.

Elle arriva dans une salle de bain…bon ce devait être ici que l’on pouvait trouver le parfum. Et il y en avait beaucoup des parfums..mais aucun Chanel. Par contre on pouvait voir deux poupées qui se lavaient et une autre qui se brossait les cheveux. Au cou de cette dernière on pouvait voir un collier de perles bleues. Melwyn vérifia qu’il n’y avait pas de ciseaux sur ces poupées elle ne voulait perdre un membre. Non, il n’y avait rien d’anormal. Par contre…au moment où elle se saisit du collier le sol se mit à trembler et un pan de mur s’ouvrit littéralement.

Retenant sa respiration Melwyn fit la statue. Elle resta figée les deux bras en l’air et le collier dans les mains. Une immense main s’avança vers elle, manquant de la faire tomber par le déplacement d’air qu’elle provoqua. Elle sentit un souffle chaud, qui devait surement venir de la bouche de celui à qui appartenait cette paluche. Mais elle ne pouvait pas le vérifier, elle se contenta d’attendre. La main prit une des deux poupées qui étaient dans le bain et la serra fort, si fort que les yeux sortirent des orbites et que la tête finit par gonfler et se déformer. Puis la poupée difforme et la main disparurent et le mur se referma.

« Bon..bah on ne va pas traîner par ici. »
Glissant le collier dans son sac, elle se mit en quête du parfum et du poney. Elle avait cherché dans le jardin, dès fois que des poneys y avaient élu domicile mais aucune trace de poney, ni aucun chant qui aurait pu la guider. Le parfum fut facile à trouver, dans la troisième salle de bain qu’elle visita, qui ressemblait fortement à une scène de crime tellement il y avait de traces rouges sur les murs et dans la douche (elle ne vérifia pas s’il s’agissait de vrai sang..parfois il est préférable de ne rien savoir), elle le trouva bien caché dans l’armoire à pharmacie.

« plus que le poney…bon réfléchissons. »
Après avoir vagabondé pendant plus de deux heures à la recherche du petit poney pour qu’il l’emmène dans son pays magique. Melwyn sentit que la patience (qui n’était déjà pas très présente chez elle) commençait à lui manquer. Surtout qu’elle entendait des drôles de bruits métalliques comme une paire de ciseaux rouillés qui semblaient se rapprocher d’elle à chaque pièce qu’elle visitait.

Après une nouvelle visite du géant (appelons le comme cela puisque nous ne prendrons pas le risque de lui demander son nom), elle se planqua sous le lit. Inutile de rester immobile, il la cherchait. En effet, la main prenait chaque poupée une à une et la reposait après l’avoir examiné. Sous le lit, elle heurta quelque chose de mou et de pelucheux. Se retournant elle vit qu’il s’agissait..d’une peluche de poney. Peut être qu’il y avait un bouton pour le faire chanter, où qu’il lui faut de l’herbe ou autre chose..mais bon le but n’était pas de le faire chanter. C’était un poney rose et l’endroit commençait à devenir vraiment trop dangereux.

Elle tendit la main pour arracher quelques poils à la bestiole et manqua de se faire couper trois doigts. Une paire de ciseaux bien aiguisés venaient d’apparaître dans son champ de vision. Voilà qu’elle rencontrait la poupée hantée…il ne manquait plus que cela.

« Hé bah..t’es pas là plus jolie des poupées toi. Tu m’étonnes que tu sois aigrie au point de vouloir découper tout ce qui passe. »
Saisissant les poils qui avaient été découpé en lieu et place de ses doigts, la fille aux cheveux roses se faufila hors du lit et se mit à courir. On n’était plus à la discrétion. Elle avait l’avantage de la rapidité et de la souplesse. Mais la poupée connaissait mieux les lieux. Et puis il fallait trouver la plante en pot maintenant.

Dévalant les escaliers en glissant sur la rambarde, elle sauta sur ses pieds et se précipita vers la porte. Il ne restait plus qu’à prier pour que la poupée ne puisse pas sortir dehors. Elle ne s’arrêta pas pour vérifier et sauta sur la première plante qu’elle vit. Tant pis si ce n’était pas la bonne, au pire elle tombera du plateau et se retrouvera devant le chat.

Et c’est ce qui arriva, la plante mécontente d’être malmenée de la sorte la propulsa loin d’elle et après un magnifique vol plané, Melwyn s’accrocha aux pattes d’un papillon géant qui n’était pas d’accord et ne voulait pas d’un passager clandestin. Néanmoins il ralentit sa chute et quand il réussit à se débarrasser d’elle elle n’était plus si haut.

C’est donc à plat ventre et au terme d’une belle chute que Melwyn revînt à l’endroit où le chat lui avait donné rendez vous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Lun 19 Mai - 14:35
Enfin sortis du labyrinthe ! Leslie était plutôt rassuré, même si l'angoisse de savoir qu'ils n'avaient que deux fleurs le rongeait. Il allait supplier le chat de lui donner une fleur supplémentaire. Il allait se débrouiller... Ce fut un réel soulagement lorsque Nathanael sortit la dernière fleur. Leslie lui sauta au cou, lui murmurant un "merci" avant de s'écarter, se focalisant sur ce que disait le chat. Avait-il des questions...?

"Hum.. Vous voulez de l'aide pour la cuisine ?", demanda poliment le brun, fixant l'étrange mixture.

Mais finalement non, et ils partirent pour la maison de poupées... Ho, Leslie le sentait aussi mal que la zone précédente, mais soit. Tant qu'il ne se retrouvait pas habillé en robe.. Quoi que, sa tenue semblait un peu gêner Nathan, alors il trouverait peut-être de quoi se changer... Après tout, il n'avait pas prévu de se balader en yukata devant d'autres personnes, c'était juste pour être à l'aise ! Leslie rit légèrement à la remarque d'Alan.

"Oui, ce rêve est plutôt particulier."

Puis ils furent dans la maison. C'était étrange, tout ce mobilier de poupée à leur taille... Ils se partagèrent les zones et commencèrent à fouiller chacun de leur côté. Puis le sol se mit à trembler, inquiétant, et sous le signe d'Alan le brun sauta dans un coffre à sa taille, jurant doucement lorsqu'il tomba sur quelques cubes aux arrêtes pointues. Encore des bleus pour sa pomme ! Mais, dans le fouili du coffre, il sourit. Il sentait des choses rondes dans son dos... Impossible de voir, dans la pénombre, mais il espérait bien que ce fusse ce qu'il recherchait. Lorsque les tremblements cessèrent, le brun sortit du coffre... Il ripa sur un cube, se cassa à nouveau la figure par terre, à plat sur le torse (il n'avait pas voulu lâcher les perles), alors qu'un bruit désagréable de tissus déchiré se faisait entendre.

"Et meeeeer...", commença-t-il avant de s'interrompre.

Son yukata était déchiré de manière particulièrement indécente, et il soupira, tendant les deux perles à Nathan.

"Partez devant, je vous retrouve."

Oui, parce qu'autant il n'en avait pas grand chose à faire de se trouver à moitié nu devant un homme ou deux, autant il n'aimait pas porter des vêtements déchirés. Il partit donc à la recherche d'une garde robe. Il trouva ce qu'il souhaitait, mais fut vite déconfit.

"Du rose, du rose, encore du rose... Ils n'ont pas de vêtements masculins ou quoi ?"

Soupirant, Leslie finit par opter pour une robe de "petite fille", profondément ridicule à son sens, avec un col carré qui faisait très sage et des rayures blanches et vertes. La robe s'arrêtait au dessus du genoux, et plusieurs jupons de dentelle blanche donnaient du volume au tout. Les manches étaient bouffantes, elles aussi bordées de dentelle blanche. Il hésita et finit par passer les petites chaussettes assorties ainsi que les souliers blancs vernis. Ce fut lorsqu'il reposa les jolis accessoires allant aux poignets - autant ne pas pousser le ridicule - qu'il sourit, tirant la bouteille "chamel 5" vers lui.

Il se dépêcha de rejoindre les deux blonds, et leur jeta une oeillade légèrement boudeuse, qui aurait tué n'importe qui sur place s'il n'avait pas été habillé de manière aussi... exotique.

"Le premier qui rigole, je le tape."

Il se radoucit cependant et exhiba sa trouvaille.

"Mais au moins j'ai ça. Allons retrouver ce chat de malheur..."

C'était stupide, mais il tenait un peu le chat responsable de ses malheurs.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

✟ Beware of the Cat~♥ ✟


Messages : 306
Date d'inscription : 13/08/2013
Age : 27
Localisation : Devant One piece *_*

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Dim 25 Mai - 16:41

Après de nombreuses mésaventures, la plante vous a laissé atteindre le plancher des vaches avec soulagement. Vous espérez en avoir bientôt terminé avec toute cette histoire alors que vous regagnez la zone où le chat doit normalement vous attendre.
Et vous avez bien raison. Elle est là, observant votre venue avec un silence pensant et un regard sombre. Mais à peine pouvez vous réellement vous en rendre compte qu'elle change d'expression, un sourire apparaissant sur ses lèvres et s'approchant de son petit coin cuisine. Avec un ton un peu sardonique elle ne peut s'empêcher de vous lancer un "Vous aimez vous faire attendre..." en travers de la gorge.
Elle claque des doigts et aussitôt votre sacoche finit à côté d'elle. Sans vous accorder un regard, elle prépare votre pâtisserie et au bout d'un petit moment, vous la voyez prendre une mèche de ses propre cheveux et l'incorporer dans le mélange.
Au bout de compte, la demoiselle féline termine mais laisse tout cela reposer un instant tandis qu'elle se tourne enfin vers vous pour vous dévisager un petit moment. Elle semble assez contrariée.


"Vous voulez savoir pourquoi je vous aide, n'est-ce pas ? Je n'ai rien à y gagner et pourtant je le fais... Et je me demande si je devrais continuer, sérieusement. Vous êtes sur MON territoire ici. J'aurais très bien pu vous laissez vagabonder sans but, mais votre présence compromet cet endroit. La Reine déteste les étrangers, qu'elle considère comme des voleurs. Si vous aviez continué votre route, vous l'auriez probablement rencontré et l'auriez amèrement regretté. Voyez vous, elle, ce qu'elle aime, c'est aller droit au but et séparer votre tête du reste de votre corps. J'ai vu beaucoup d'exécution, c'est pas joli à voir. Aussi, en vous voyant déambuler ici bêtement, vous lui auriez donné envie de venir fouiller dans le coin. Or je ne suis pas très amie avec elle. Mieux vaut que vous foutez le camp d'ici rapidement, c'est dans notre intérêt à tous."

Elle fit claquer ses doigts et la préparation se termina, finissant en un cupcake coloré. Il flotta près d'elle, elle semblait toujours contrariée et franchement hésitante.

"A douter de moi et en trainant en route, vous nous avez fait perdre beaucoup de temps. Elle sait que quelqu'un traine dans le secteur et des gardes rôdent tout autour... Cela est très irritant de savoir son territoire épié... Et je déteste être désappointée. Ce gâteau vous rendra invisible le temps d'atteindre l'intérieur du château. Une fois là dedans, le charme se brisera à cause d'une protection qui entoure le bâtiment. Votre but est simple: prendre une rose aux pétales dorés. Il n'y en a qu'à un seul endroit: le balconnet de la chambre de la reine. C'est tout ou rien. Ou vous parvenez à en ramener et vous pourrez survivre en rentrant chez vous, soit vous vous faites attraper et vous serez décapité. De toute façon, si vous n'avez pas le courage ou l'occasion d'attraper cet ingrédient, ça reviendra au même puisque vous serez coincé ici et elle finira forcément par vous attraper."

Avec un regard sombre, elle fait poser le cupcake devant vous et soupire secouant la tête.

"Je vais m'occuper de la préparation dès votre départ. A votre retour -si vous revenez- vous n'aurez qu'à mettre la rose dedans et plonger le gobelet laissé à côté pour le boire et foutre le camp d'ici. Moi je ne serais plus là. J'ai gaspillé déjà suffisamment de mon temps à vous aider. Ma vie compte bien plus que la votre ici, il n'y a aucun doute à avoir là dessus. Aussi, je ne promet pas que l'endroit soit sûr quand vous reviendrez. Je cacherais la préparation en hauteur, à vous de la trouver."

La chatte indiqua un chemin derrière elle qui s'enfonçait dans une forêt dense et assez sombre. Il s'agissait apparemment du sentier à suivre pour gagner le château. Il semblait assez sordide mais pas dangereux. Il n'avait d'inquiétant que d'apparence.

"Ne mangez votre gâteau que lorsque vous serez sur le point de sortir de la forêt... Ah dernière chose: pour sortir du château, il parait qu'il existe un passage secret qui permet, Uniquement, de sortir du bâtiment. Il se trouve dans la Cuisine ou dans les sous sol, derrière un tableau de mauvais goût. Il faudra que vous cherchiez par vous même. Ce n'est pas sans risques, mais ça vaudra mieux que de repasser par la grande entrée sous les yeux des gardes. A présent hâtez vous et que je ne vous vois plus sur mon territoire. Cela vaudra mieux pour tout le monde, croyez moi."

Dans un nouveau claquement de doigts, la fumée l'entoura et lui redonna son apparence féline. Elle flottait et affichait un rictus qu'on aurait cru sadique. Elle se poussa et vous laissa passer et prendre votre route une fois le cupcake prit. Jusqu'à ce que vous ne quittiez la zone que vous pensiez jusqu'alors sécurisée, vous ne cessez de sentir le regard perçant du chat.

******

Dernière Etape: Zone 3, le Château de la Reine.

Cette zone est dangereux car remplit de gardes de la reine, ainsi que la reine elle-même. Méfiez vous de tout, des serviteurs comme des décorations. Rien ne dit qu'il ne s'agit pas d'une personne qui, pour se faire bien voir par la reine, ira colporter votre présence. Il existe des cachettes, de nombreuses salles en tout genre, des passages secrets, qui pourront vous aider ou vous entrainer dans des pièges horribles. Vous devez cette fois-ci, ramener qu'un seul ingrédient.
Une Rose aux Pétales Dorés. Présent UNIQUEMENT sur le balcon de la chambre de la Reine.
(pour les groupes, il vous en faudra DEUX.)

A votre retour, il vous faudra trouver le chaudron laissé par le chat pour y mettre la rose. La préparation se transformera en chocolat chaud.
Bien sûr, une intervention sera postée à cet effet.

♥ Cette zone 3 durera 2 semaines, sans rajout.
♦ Il peut y avoir des interventions du staff à tous moments si l'envie lui prend.
♣ Pour les retardataires, vous pouvez toujours répondre pour finir la zone précédente.
♠ Si vous avez des questions, Law et moi sommes là pour vous répondre.



(DC Scott Evans) Modérateur et Animateur
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Messages : 117
Date d'inscription : 27/08/2013
Localisation : Là où l'on ne m'attend pas...

MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   Lun 2 Juin - 9:31
Bon, maintenant ça devenait plus clair. C’est sûr que personne n’aimait que l’on vienne fouiner sur son territoire ni mettre le nez dans ses affaires. Mais il aurait suffit qu’elle lui indique une mauvaise direction et qu’elle la regarde mourir. Cela aurait été beaucoup plus simple que de se coltiner toutes ces préparation culinaires. Peut être qu’en fait la minette rêve au fond d’elle d’ouvrir un grand restaurant et qu’elle teste sur l’hybride ses différentes créations. Allez savoir.

Le dernier gâteau n’avait pas une efficacité très..importante diront nous. Parce que c’est bien beau de rentrer dans l’antre du monstre sans se faire voir mais en sortir de la même manière cela aurait été plus simple,et plus efficace. Melwyn se demanda si elle ne pourrait pas tenter de faire elle-même une patisserie comme celle que venait de faire la minette. Après tout elle avait bien observé et il lui suffisait d’aller rechercher les bons ingrédients. Puis elle se souvînt de ses nombreuses tentatives (et tout aussi nombreux échecs) en matière de cuisine et se dit qu’il était préférable de risquer sa vie en courant poursuivie par une horde de garde que de mourir bêtement d’une indigestion.
La jeune femme aux cheveux roses suivit du regard le chemin indiqué, puis se retourna vers sa compagne qui mine de rien lui avait quand même sauvé la vie. Il semblerait bien que ce soit la dernière fois qu’elle la voit. Un petit mot serait bienvenu un merci, un mot d’adieu ou la chanson ce n’est qu’un au revoir (même si du fond du cœur elle espérait que c’était un adieu et non un bête au revoir). Melwyn se contenta d’un signe de tête et parti en courant. Après tout elle n’avait jamais eu l’occasion d’en placer une avec ce chat donc autant finir comme cela avait commencé.
Elle courut tout le long du sentier, zigzaguant entre les ronces et les lianes qui serpentaient sur le chemin. Chose étrange la végétation semblait beaucoup plus calme que celle du labyrinthe, comme si elle sentait qu’elle devait se tenir tranquille, sinon elle risquait peut être d’avoir la tête coupée elle aussi. Même les animaux se faisaient discret, la reine devait vraiment être de mauvais poil.
Un arrêt brusque, la voilà arrivée devant le château. Un immense château de carte qu’on aurait vite fait de faire tomber en claquant une porte ou en soufflant dessus. L’hybride se demanda un moment si elle y parviendrait en claquant la porte d’entrée assez fort. Puis elle se dit que le moment n’était pas aux enfantillages, il fallait sortir d’ici. Elle se plaqua contre le tronc d’un arbre qui protesta vivement mais se tu en voyant les gardes passer au pas de course. Ils avaient sortis la tenue de combat, les casques en forme d’œufs, les lances et les épées et aux pieds des éperons comme les cow-boys des pays lointains. Sans s’excuser auprès de l’arbre qui continuait à bougonner dans ses racines, Melwyn prit le petit gâteau et l’avala. Il avait un bon goût, la demoiselle savait vraiment faire la cuisine, mais bon être invisible pour seulement 100 mètres cela était vraiment dommage.
Elle se demanda si il n’y avait pas un moyen d’entrer autre que par la grande porte. Au moins cela rendrait le petit gâteau plus efficace. Faisant le tour de la bâtisse au petit trot, Melwyn tenta de repérer la fenêtre de la chambre de la reine. Cela ne devait pas être si difficile, il y avait un balcon et une rose en or. Ce n’était pas le genre de choses que l’on trouvait sur chaque balcon de ce château.
Après avoir fait plusieurs fois le tour sans rien apercevoir, et s’être amusée à rendre fou quelques gardes qu’elle avait croisé sur son chemin (l’invisibilité était vraiment le truc le plus génial de l’univers). Melwyn repéra un éclat doré. Allez puisque l’on ne sait pas où aller autant aller par là. Elle s’avanca vers le mur, se frotta les mains et se lança dans l’escalade du mur. Bien entendu dès que ses pieds eurent quitté terre, elle perdit son pouvoir d’invisibilité et se retrouva suspendue comme une idiote dans le vide. Elle jura entre ses dents.

« Reste plus qu’à éviter les fenêtres et ne pas faire tomber de terre ou de cailloux »
Heureusement les gardes ne pensaient pas que ce qu’ils cherchaient pouvait être en l’air. Ils se bornaient à faire le tour du château au pas de courses et à se taper dessus lorsqu’ils rencontraient un autre corps de garde avant de se rendre compte qu’ils faisaient partie du même camp.

L’escalade était simple, les cartes étaient en relief et partout on trouvait un cœur ou un trèfle pour poser le pied ou la main. En y regardant de plus près, Melwyn s’était aperçue qu’en réalité, le château était réalisé à partir des corps sans tête des anciens gardes de la reine. Elle s’efforcait maintenant de ne pas y penser et de finir au plus vite cette stupide mission.
Après deux heures, elle arriva enfin au balcon, elle se hissa en s’écorchant les mains sur les rampes aiguisée qui servaient de garde-corps, et se laissa rouler sur le sol. Un coup d’œil aux alentours lui apprit qu’elle était seule (enfin si on ne comptait pas les meubles et ce drôle de poisson globe qui la fixait depuis qu’elle était arrivée). Elle s’approcha de la rose et ni d’une ni de deux, sans faire de chichi, elle l’arracha de son pot et la fourra dans le sac. Puis elle chercha dans les placards de quoi se déguiser.

La précipitation conduit toujours les gens à faire des erreurs, c’est pour cette raison que c’est une Melwyn déguisée en soubrette de la reine (une robe très courte bleue avec un tablier blanc et une perruque blonde….la reine avait vraiment des goûts douteux) qui marchait tranquillement dans les couloirs, portant un petit plat en argent sur lequel reposait un verre.

Elle croisa de nombreux regards suspicieux mais se contenta de marcher, sûre d’elle sans regarder autour d’elle. Le meilleurs moyen de rester discret était de ne pas avoir peur et d’avoir l’air de savoir ce que l’on faisait et où l’on allait. Elle allait à la cuisine et elle faisait en sorte de survivre. Et comme dans le château de la reine on ne pouvait parler qu’avec son autorisation, personne ne pouvait lui demandé depuis quand elle avait été embauché et ce qu’elle était en train de faire avec son petit verre.

Après avoir traversé des couloirs et des salles plus ou moins glauques (dont une salle de torture qui aurait fait pâlir le plus sadique des démons), elle arriva enfin à la cuisine. Des tableaux de mauvais goût ornaient l’ensemble des murs mais d’instinct, Melwyn s’approcha d’un immense tableau qui représentait la reine dans toute sa splendeur qui tenait la tête de son défunt mari le roi qu’elle avait elle-même décapité. Elle posa le doigt dans la bouche du roi et surprit le regard du tableau posé sur elle. Il fallait courir maintenant.

Son instinct ne l’avait jamais trompé, la bouche du roi s’ouvrit et dévoila un passage. A savoir si c’était le bon cela n’était écrit nulle part mais bon elle n’avait pas trop le choix. Galopant comme une gazelle, Melwyn tenta de semer les gardes qui venaient de débouler dans la cuisine et qui formaient maintenant un bouchon dans le tunnel étroit qui menait à la liberté.

Il ne lui restait plus qu’à trouver le petit chaudron avant d’être attrapée. En courant, elle se débarassa petit à petit de son costume et sitôt arrivée à la forêt, elle escalada le premier arbre et se déplaca d’arbre en arbre. Moins facile à repérer même si les arbres se plaignaient et se permettaient de faire des commentaires pour qu’elle se fasse attraper. Les paris étaient lancés, et Melwyn était déclarée grande perdante de l’histoire.

Arrivée à la clairière, elle se servit de son odorat pour repérer le chaudron. Le chat avait dit en hauteur…mais la clairière était bordée d’arbres. Elle finit par le repéré se balançant au bout d’une branche, il suffisait que l’arbre s’étire un peu pour que le chaudron chute et qu’elle perde définitivement sa liberté. Un rictus amusé apparût sur les lèvres de l’hybride qui bondit jusqu’au chaudron et qui ne parvînt pas à le sauver de la chute.

Elle observa le fond du chaudron, il en restait quelques gouttes, à voir si cela suffirait. Jetant la fleur aux pétales d’or, elle agita le chaudron de bas en haut pour mélanger et avala le tout au moment où les gardes posaient la main sur elle. Maintenant il ne restait plus qu’à attendre et espérer que cela serait suffisant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Event] Pâques in Wonderland   
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Pâques in Wonderland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» La véritable histoire de Pâques + bonus
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Ques Es La Vida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark London ::  :: Extérieur de la Ville-