Top Site


Votez pour nous toutes les deux heures ♥

Partagez | 
 

 Axel Rosebury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 7:31
Axel Rosebury

Feat. Axel - Kingdom Hearts / Reno - FF 7


Qui suis-je ? Voilà une bonne question. Je m'appelle Axel Rosebury, j'ai 28 ans. Je suis Franco-Anglais, né(e) à Paris. Aujourd'hui je suis un(e) mafieux, et mon rang/métier est Herboriste/Fleuriste. Du point de vue de la race je suis un(e) humain. Sinon, je suis célibataire et puisque tu es si curieux, sache que je suis complètement bi, tant qu'on peut s'amuser!



More about

« Si ta nature est de feu, c'est la loi, tu brûleras »


◘ Abuse un peu trop du tabac pour son bien
◘ Parle à ses plantes - bah quoi elles s'ennuient toute seule sinon
◘ Est un adepte particulier du thé
◘ Toujours avoir une arrière boutique de secours
◘ Adore jouer avec le feu : il a des bougies partout ! Les cheminées, 'cest le bien absolu.
◘ N'aime pas du tout les lapins à part dans son assiette
◘ Préfère la chaleur
◘ Adore lire et découvrir
◘ Curieux à la soif infinie
◘ Peu péter des câbles et devenir un peu foufou...
◘ Adore faire l'imbécile avec ses amis


What do you see in your mirror ?

« Le meilleur et le pire ne sont que le recto et le verso du même »


S’il y a bien une chose qu’il est impossible de réfuter, c’est qu’Axel ne passe pas inaperçu. Assez grand garçon qui approche le mètre quatre-vingt, sa première particularité tient en ses cheveux d’un roux foncé dont les reflets tirent presque sur le rouge. Héritage qu’il tient de sa mère – et qu’il partage avec son frère – ils sont le plus souvent portés détaché pour laisser libre court à leur folie qu’il est difficile à maîtriser, même pour leur propriétaire. Il lui arrive cependant de régulièrement les attacher lorsqu’il participe à diverses réunions avec la mafia, pour se donner un air plus sérieux.

Comme tous les roux, sa peau est claire et supporte difficilement l’exposition au soleil sur une longue durée, ce qui ne l’empêche pas d’aller y lézarder dès qu’il en a l’occasion. Et si cette peau peut être douce au contact, plusieurs endroits sur son corps sont maqués de cicatrices plus ou moins sévères, traces de ses activités n’étant pas toujours de tout repas. Un corps svelte, mais musclé par des années d’entraînements et d’entretien, il porte une attention particulière à ne pas se laisser aller.

Il a d’ailleurs un style vestimentaire assez classique, avec une préférence pour les chemises et les longues vestes et les chemises. Il aime pouvoir être à l’aise dans ses vêtements de tous les jours, après tout, on ne sait jamais ce qui peut vous tomber dessus à l’improviste. Au passage, il cache toujours une petite lame sur lui, pour les cas les plus compliqués…

Lorsque l’adrénaline coule et envahit ses veines, ou lors d’un plaisir intense (que cela soit avec un partenaire, ou suite à l’absorption des différentes potions et substances qu’il peut se préparer à l’abri des regards), ses yeux habituellement d’un vert éclatant et malicieux se teintent d’un éclat métallique les faisant alterner entre un vert plus clair et un vert d’eau aux nuances de bleu.

Ayant d’ailleurs une excellente vision, il adore s’entraîner au tir, et notamment à l’aide d’arc qu’il se sera confectionné lui-même, au point qu’il en aura fait sa spécialité au fil du temps.



Because everyone is different...

« Un infini de passions peut tenir dans une minute »


Contradiction. Le caractère d’Axel est une suite houleuse de contradictions sur lesquelles il arrive à jouer selon les situations. Dans sa vie de tous les jours, dans son travail et dans ses amitiés, il s’agit d’un garçon doux et aimable, toujours un sourire au coin des lèvres et qui n’hésite pas à faire briller son humour (qui souvent ne vole pas bien haut il faut l’avouer). Bavard, il n’a pas sa langue dans sa poche (surtout quand il s’agit de sujets qui lui plaisent) et lance parfois des boutades qui pourraient vexer les plus susceptibles. Cela n’est pourtant que le signe que vous aurez gagné son amitié.  

Dans le cadre professionnel, il fait néanmoins preuve d’un sérieux et d’un sang-froid totalement irréprochable. Propre sur lui, capable de prendre conscience d’une situation d’un simple coup d’œil et de s’adapter à tout, Axel est un véritable caméléon. Il prend ses responsabilités très à cœur et fera tout pour ne jamais décevoir quelqu’un qui attend quelque chose de lui.
Ayant un grand sens des valeurs, il ne faut pas croire qu’il soit rentré dans la mafia, que cela soit celle de son père ou la Londonienne, simplement parce qu’il y est né. Axel suit avant tout ses idéaux, et il se trouve que ceux-ci sont proches de ceux de ce milieu.

Il a malgré tout un côté casse-cou qui tranche sérieusement avec son côté professionnel. Toujours prêt à relever un défi si on lui propose, il a tendance à un peu trop se laisser prendre au jeu pour sa propre santé. Il adore également traîner avec ceux qu’il considère comme ces amis, même si certaines expériences passées dans le milieu mafieux français lui auront fait douloureusement comprendre que l’amitié est parfois purement fictive et ne repose que sur un des intérêts et des jeux de pouvoir qui peuvent mal se terminer.



Once upon a time...

« Car le feu qui me brûle est celui qui m’éclaire »


La vie d’Axel est à la fois une histoire banale et singulière. Un chemin de vie unique, perdu quelque part entre la lumière et les ténèbres. Peu conscient de la spécificité du monde dans lequel il évolue, il s’est construit un chemin qu’il arpente sans regarder derrière lui. La peur, le pouvoir, le contrôle ne sont pour lui que les amis qui arpentent le quotidien à ses côtés et dans un monde où la confiance n’existe pas, que seuls règnent l’argent, les complots, la trahison. Mais au milieu de tout ça, Axel aura quand même réussi à se démarquer de par ses choix et ses décisions qui l’auront amené à être l’étrange mélange d’être humain qu’il est devenu aujourd’hui.

Nous sommes ici pour raconter cette histoire.

Tout a commencé il y a un peu moins de trente ans, dans la belle et grande ville de Paris, en France, par un mois d’août lourd et chaud. Il a ouvert ses grands yeux verts et découvert le monde, la vie, sans savoir que son chemin était déjà tout tracé. Mais pour raconter sa vie, il faut tout d’abord raconter celle de ses parents.  

Son père, William Rosebury, se trouve être le parrain d’une des plus importantes mafias en France. Respecté – et craint – dans presque la totalité du pays, il contrôle avec une main de fer différents réseaux pouvant aller de l’immobilier aux trafics d’armes ou d’autres substances malsaines. Mais loin de laisser aller dans le train-train quotidien et l’aisance de sa vie, William voyait grand. Visionnaire et grand amateur de voyage, s’est au court de l’un d’eux qu’il fit pour la première fois la rencontre avec la mafia londonienne. Fin parleur, il ne lui fallut pas un temps énorme pour nouer de bons liens avec eux. Et conclure un marché arrangeant de manière égale les deux mafias. C’est ainsi qu’il se retrouva à épouser l’une de leurs femmes de haut galon. En échange ? L’aîné de leur famille serait formé et élevé avec ses parents, mais serait envoyé en Angleterre à l’âge de 25 ans, où il servirait fidèlement la famille de sa mère.

Mais tout ceci n’était pas les préoccupations d’un bébé. Ou de deux bébés. Puisque quelques minutes après sa naissance – soyons précis, trois minutes après – fut mis au monde son frère jumeau : Ael.

Leur enfance, tout comme leur vie, ne fut pas très particulière de deux héritiers mafieux. L’un comme l’autre fut éduqué dès leur plus jeune âge à une multitude de choses. La culture était leur pain quotidien, tout autant que l’apprentissage de combat et le maniement des armes. Aussi intelligents l’un que l’autre, les garçons avaient vite pris ça comme un jeu et progressaient chaque jour un peu plus. Mais être jumeau ne signifie pas être identique. Si Axel gardait un esprit enfantin et se moquait d’être le meilleur, Ael lui, commençait à développer un esprit de compétition des plus poussés envers son frère.

Et puis, vint l’adolescence des deux garçons. On leur expliqua finalement le marché que leur parent avait passé avec leurs amis londoniens. Qu’Axel devrait un jour partir, qu’il représenterait la famille dans cet autre pays, mais qu’Ael était condamné à rester en France pour reprendre le flambeau de la famille. Ce dernier accueilli très mal la nouvelle et la rivalité qui le liait à son frère se mua lentement en colère au fil des années pour finalement de transformer en haine devant l’indépendance qui fut alors offerte à son frère et non à lui.  

Axel en vint à acquérir une immense liberté. Tant qu’il respectait les exigences de ses parents et de ses tuteurs, il pouvait faire ce qu’il voulait, sous le simple prétexte qu’un jour, il devrait partir. Alors il en profita. Il se mit à voyager, partout où il pouvait aller, partout où le vent l’emmener. Les pays proches, les pays plus lointains, s’éloignant de la France. Il découvrit d’autres cultures, d’autres moyens d’envisager la vie. Il découvrit le plaisir des aventures amoureuses. Les joies tout comme les déceptions. Et les douleurs aussi.

Bien sûr, les choses n’étaient pas toutes roses. Voyager était contraignant et épuisant, il savait qu’il se risquait à des jeux dangereux, aussi bien pour sa vie, mais également pour sa santé. Que lui arriverait-il s’il attrapait une maladie incurable ? Mais il était jeune, encore insouciant et surtout, confiant en ses propres capacités. Il voulait profiter du monde avant de ne plus en avoir l’occasion. Seulement, les choses ne se déroulent jamais comme on l’entend. Il dut revenir au foyer familial à l’aube de ses 23 ans, alors que sa mère était mourante, atteinte de la tuberculose. Mais à peine fut-il de retour que cette dernière poussa son dernier soupir. Peiné, comme le reste de la famille, il décida de passer les deux dernières années qui lui restaient auprès des siens.

Mais il découvrit ce que des années mouvementées de voyage lui avaient fait malgré les retours qu’il faisait régulièrement. Son frère lui était presque devenu étranger, développant ego et dédain envers celui qu’il considérait désormais comme un étranger. Son père, avec le décès de sa femme, s’était plongé dans son travail pour oublier sa peine et se mit à s’engager un peu plus dans l’apprentissage d’Ael pour reprendre sa suite. Axel était loin d’être délaissé, bien sûr, mais l’ambiance de sa famille avait simplement changé.

Mais il mit ces deux années à profit pour préparer sa future vie à Londres. Il alla repérer les lieux, commencé à faire connaissance avec ceux qu’il servirait bientôt. Trouver un endroit où s’installer et, plus important encore, ouvrir un endroit où il installerait la boutique qu’il comptait ouvrir. Quoi de mieux, pour apprendre à connaître une ville et ses habitants, que d’être proche d’eux à travers les commerces ? Et ses années de voyage lui avaient trouvé une étrange passion qu’il lui tardait de pratiquer dans ce pays : l’herboristerie. Il avait trouvé dans les plantes et les herbes une diversité de possibilité qui l’enchantait et dans laquelle il s’était lancé à expérimenter toutes les idées farfelues qui lui passaient par la tête.

Et puis vinrent ses 25 ans. Le grand départ. Même si lui ne le voyait pas vraiment comme ça. Après tout, sa vie n’allait pas vraiment changer. Le même monde, le même petit manège. Bon et puis… Il faut dire qu’il avait eu vent de partir. On lui avait expliqué les meurtres étranges qui avaient lieu à Londres ces derniers temps. Curieux de nature, Axel avait envie d’aller mener ses enquêtes.  

Cela fait maintenant trois ans qu’il vit à Londres. Parfaitement adapté au milieu, aimé de la mafia pour son travail impeccable et sa loyauté. Pour son implication dans ces affaires dont la clé ne cesse de leur échapper, à lui comme à tous, mais dont les filets ne cessent de se resserrer. Mais il ne doute pas qu’un jour, il finira par trouver les réponses à cette énigme.



Behind the Mask

« Le passé est un feu qui refroidit, mais il brûle encore »


On te surnomme Yume et tu as 24 ans. Tu seras présent 5/7 j (la semaine en fait). Pour terminer, ce que tu penses du forum est plutôt positif (bonne tête, l'ambiance à l'air sympa et le scénario accrocheur), donc j'attend de voir !


Dernière édition par Axel Rosebury le Ven 9 Mai - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

♠~ La Mort vous va si bien ~♠


Messages : 510
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 11:39
Hello et bienvenu à toi ! Cela fait grandement plaisir de voir venir un mafieux ♥️ Surtout quand c'est un combo double rouquins. *fan incontesté de Reno et d'Axel*
Je sens que tu vas énoooormement me plaire XD.

Pour le physique je n'ai rien à dire tu parviens à mélanger les deux personnages qui, faut bien l'avouer se ressemble énormément. Tu réussis donc à en faire qu'un seul et unique homme ce que j'apprécie. j'avoue que j'étais un peu sceptique en voyant les deux avatars en premier lieu mais au final ça s'adapte et on a même envie que les deux perso n'en soit qu'un *o*.
Axel a écrit:
une excellente bonne vision
Rien que ça ? Ce n'est pas très français par contre XD.

Quand au mental, on trouve ce personnage on ne peut plus agréable. Un beau mélange des deux rouquins ? Wink

J'aime beaucoup l'histoire du personnage. Je suis curieuse de découvrir ce que va entrainer cette haine que son frère lui voue.
Tu as fait d'Axel un personnage très intéressant j'ai hâte de découvrir comment il va s'adapter au forum et aux événements qui vont venir.

Je le vois bien s'entendre avec 3 de mes comptes (oui j'en ai 4 je suis maso !). Ma journaliste qui vient aussi de France, mon détective qui a la même mentalité et mon mafieux encore à l'état de fiche qui boss pour le même parrain et qui a le même âge ^^.

Brefouille, tout ça pour te dire qu'en tout cas pour moi ta fiche est validée. Je suis fan et j'aimerais beaucoup rp avec toi ^^.
Laissons le grand manitou décider de ta validation.

Ah attention par contre, tes images ne sont pas aux bonnes dimensions. Si jamais tu as besoin d'aide pour les adapter ou si tu veux un kit, n'hésite pas à nous en faire part. ^^




Scott Evans, Modérateur & Animateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 12:02
Ahoups, désolé pour la faute Smile J'ai passé sous correcteur mais j'avoue ne pas avoir tout vu (si on était parfait, ça se saurait :p)

Pour les avatars, je suis au courant, j'ai utilisé ceux que j'avais fait avant le temps de les remanier pour avoir les bonnes dimensions. Donc ça va venir, faut juste que je prenne le temps de retrouver mes fichiers Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar

† Sweet Psychopath †


Messages : 770
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 12:40
Yaaaaay ! Bienvenue à toi !

Je n'ai rien à redire, c'est parfait ! J'aime beaucoup sa personnalité aussi xD

Bref, j'ai hâte de te voir à l'oeuvre ! Pour moi, c'est good, tu es validé !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 13:00
Welcome to you !
Et les ava... mrrrroooooouuu
Revenir en haut Aller en bas

avatar

† Sweet Psychopath †


Messages : 770
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 13:55
J'avoue que ton vava est juste...*baaaaaave*





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Tonton La Déconne ~♫


Messages : 300
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 13:57
On calme la bave, Law, commence pas à salir le sol :p



(DC Scott Evans) Modérateur et Animateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

† Sweet Psychopath †


Messages : 770
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 16:06
Trop tard...*regarde la flaque à ses pieds*

xDD

Okay, arrêtons le flood, on montre le mauvais exemple à nos agneaux ! /sbaff/





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

卍※✟Haunted Soul✟※卍


Messages : 181
Date d'inscription : 12/07/2013

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 16:30
Wouaaa Axel *o* Reno *o*
*Bave et rebave, se noie et meurs dans sa bave.* Toi je t'aime déjà ^^

Bienvenue \o/ Faudra que je t'embête pour un rp (quand je serais à jour et plus organisée ^^")


My Lovely Alan, My Shadow:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité



MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 18:11
Mouahaha je vais faire l'achat d'une piscine qu'on va remplir de bave pour noyer les gens °w° (quoi c'est pas ça qu'il faut dire ? ><)

Merchi à tous pour votre accueil <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Tonton La Déconne ~♫


Messages : 300
Date d'inscription : 30/10/2013

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Ven 9 Mai - 18:14
Et comme on est des incompétents, on a oublié les répliques d'usages.
C'est à dire: N'oublie pas de faire ta fiche de relations, demander un rang et un rp o/

*ça servait à rien mais au moins il a fait son taff*



(DC Scott Evans) Modérateur et Animateur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

† Sweet Psychopath †


Messages : 770
Date d'inscription : 10/07/2013

MessageSujet: Re: Axel Rosebury   Sam 10 Mai - 10:52
Ah oui ! Du coup, j'en profite pour te proposer de rejoindre l'event de Pâques ! Il est en cours depuis quelques semaines, mais tu peux rattraper ton retard si tu le souhaites ^.^





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Axel Rosebury   
Revenir en haut Aller en bas
 

Axel Rosebury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Axel Haire [Pouff']
» Axel H. Merrick || Nobody raise their voices [U.C.]
» Axel De Janus
» Répartition de Axel Adarsîdh
» Shawn W. Rosebury : Roses have thorns they say...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark London :: Fiches abandonnées-